Il est un partisan du Rouge et Noir. Elle encourage les Stampeders. Ils sont faits l’un pour l’autre.

Unis par les liens sacrés du football

On trouve de tout au match de la coupe Grey, même l’amour.

Un partisan du Rouge et Noir, Vincent Rulé, a posé le genou au sol et demandé la main de sa copine Deb Strickland, une mordue des Stampeders de Calgary. Madame a dit oui.

Les fiançailles se sont déroulées vendredi, deux jours avant cette finale de la Ligue canadienne de football. « C’est notre premier match de la coupe Grey en tant que fiancés », a lancé Strickland, dimanche, deux heures avant le botté d’envoi à la Place TD.

La femme de l’Alberta a fait la rencontre de son futur époux, un Gatinois, il y a un an et demi. Elle était débarquée dans la région afin d’encourager ses Stampeders lors du premier match de la saison à Ottawa en juin 2016.

Rulé se trouvait aussi à la Place TD. Il possède un abonnement saisonnier. Un ami mutuel a organisé une petite fête après cette joute.

« J’y ai fait la connaissance de Vince. Par la suite, nous avons décidé de suivre un et l’autre sur Twitter. Notre relation s’est développée au fil des mois. Vince est venu voir le match du Rouge et Noir cette saison à Calgary. Nous voilà aujourd’hui ici ! »

Monsieur, lui, estimait que les festivités de la Coupe Grey étaient le moment parfait pour passer à l’action. « Nous nous sommes rencontrés à Ottawa en raison d’un match de la LCF », a-t-il rappelé.

« Je n’avais jamais mis pied dans l’Ouest canadien avant cette année. Je n’aurais jamais rencontré Deb si ce n’était pas du football. »

Strickland a été surprise par la demande en mariage.

« Je ne m’attendais pas à ça. Vince a choisi le moment parfait. »

Cette demande ne changera toutefois pas les allégeances des deux tourtereaux. Rulé compte demeurer un partisan du Rouge et Noir, même s’il déménagera bientôt à Calgary. Il portait fièrement dimanche son chandail numéro 6 de son joueur favori Antoine Pruneau. Strickland, elle, avait enfilé l’uniforme des Stampeders.

Une seule chose allait rendre son week-end encore plus mémorable. Elle souhaitait de tout cœur une victoire de son club.