Après cinq noyades survenues en eau libre cet été, la Coalition pour la prévention des noyades d’Ottawa (CPNO) et ses partenaires souhaitent avertir les nageurs et les navigateurs de la présence de courants forts à certains endroits.
Après cinq noyades survenues en eau libre cet été, la Coalition pour la prévention des noyades d’Ottawa (CPNO) et ses partenaires souhaitent avertir les nageurs et les navigateurs de la présence de courants forts à certains endroits.

Une signalisation augmentée pour sauver des vies

Catherine Morasse
Catherine Morasse
Le Droit
Après cinq noyades survenues en eau libre cet été, la Coalition pour la prévention des noyades d’Ottawa (CPNO) et ses partenaires souhaitent avertir les nageurs et les navigateurs de la présence de courants forts à certains endroits.

Vendredi, à l’île Bates, la CPNO a dévoilé une nouvelle signalisation qui sera installée dans cinq sites clés de la capitale. 

Ces tragédies étaient évitables, constatent les organisations impliquées, qui espèrent ainsi contribuer à sauver des vies.