Les amateurs de ski de la région de l’Outaouais pourront profiter des pentes enneigées plus tôt cette année.

Une saison vite sur ses skis

L’hiver n’est pas encore arrivé que le commun des mortels de la grande région de la capitale nationale en a déjà assez du froid mordant et du tapis de neige qui recouvre le sol depuis déjà quelques semaines. Du côté des stations de ski de l’Outaouais et des amateurs de sports de glisse, c’est tout le contraire, alors qu’on salive à l’idée de la nouvelle saison qui démarre sur les chapeaux de roues.

Camp Fortune, à Chelsea, a accueilli ses premiers skieurs et planchistes vendredi. Deux des vingt-trois pistes du sommet sont pour l’instant accessibles.

Au Sommet Edelweiss, c’est aujourd’hui que les activités seront lancées. Trois des vingt pistes de l’endroit seront disponibles pour le week-end. Si la température le permet, le site ouvrira tous les jours à compter de vendredi prochain. Les autres pistes seront graduellement ouvertes au fil des prochaines semaines.

Diane Lévesque-Lentz, chef d’équipe au département du service à la clientèle pour le Sommet Edelweiss, soutient qu’il s’agit d’un début de saison sans précédent.

« On est très content. C’est notre meilleur début de saison à jamais en termes des conditions de glisse », indique-t-elle.


«  Ce n’est probablement pas arrivé depuis les années 1990 d’avoir du froid et de la neige comme on a reçus pour nous permettre de commencer la saison.  »
Daniel Temple

En 2017, la saison avait été lancée au début décembre à Edelweiss. « On ouvre juste une fin de semaine plus tôt, mais c’est beaucoup plus couvert. L’an passé, quand on a débuté, c’était presque uniquement avec la neige fabriquée par nos canons. L’état des pistes est parfait en ce moment », note Mme Lévesque-Lentz.

Du côté de Ski Vorlage, on est tout aussi emballé par les conditions météorologiques récentes. Daniel Temple est responsable pour les ventes de groupes au sein de l’entreprise. La station de 18 pistes située à Wakefield ouvrira ses portes le 1er décembre. Entre quatre et cinq corridors de descente seront d’abord offerts aux clients pour briser la glace. Le centre de ski sera ensuite accessible à temps plein à partir du 21 décembre.

Une ouverture aussi hâtive n’est pas survenue à Ski Vorlage depuis une vingtaine d’années, affirme M. Temple.

« C’est rare que nous soyons capables d’ouvrir si tôt dans l’année. Ce n’est probablement pas arrivé depuis les années 1990 d’avoir du froid et de la neige comme on a reçus pour nous permettre de commencer la saison. L’an dernier, on a ouvert la deuxième fin de semaine de décembre et on n’avait pas de neige. Si on se rappelle, il y a trois ans passés, à Noël, il faisait environ 20 degrés. C’est vraiment extraordinaire », mentionne celui qui enfilera ses bottes de ski pour une quarantième saison.

M. Temple espère maintenant que dame Nature sera constante pour les mois à venir.

« L’hiver est arrivé et on espère le garder jusqu’au bout pour pouvoir ensuite apprécier le ski de printemps à la mi-mars », dit-il.

À noter que le Mont Cascades inaugurera sa saison 2018-2019 le 1er décembre également. En ce qui concerne le Mont Ste-Marie, dans la Vallée-de-la-Gatineau, l’ouverture du site est prévue le 8 décembre.

Selon l’Association des stations de ski du Québec, 17 stations seront en mesure d’accueillir les skieurs et planchistes dès ce week-end, aux quatre coins de la Belle-Province.

Pour les amateurs de ski de fond, le Parc de la Gatineau, gérée par la Commission de la capitale nationale, offre plus de 50 sentiers avec des niveaux de difficulté variables. En date de vendredi, 31 % du réseau de sentiers de ski damés était ouvert au public.