La mairesse de Chelsea, Caryl Green

Une première résidence pour aînés à Chelsea

Une première résidence pour personnes âgées sera construite à Chelsea, au grand bonheur des membres de la communauté.
Le projet de la future résidence pour personnes âgées de Chelsea a été approuvé mercredi par la Société d'habitation du Québec (SHQ). Déjà, 90 personnes figurent sur la liste d'attente.
« On est tellement heureux d'obtenir une subvention, se réjouit la mairesse de Chelsea, Caryl Green. C'est un projet qui est grandement appuyé par la communauté de Chelsea, tant chez les jeunes que chez les moins jeunes. »
La SHQ avait d'abord refusé le projet, mais la ministre responsable de l'Outaouais, Stéphanie Vallée, a insisté pour rouvrir le dossier.
Exode des aînés
Faute de résidence dans la municipalité, les aînés de Chelsea doivent souvent quitter la ville et déménager à Gatineau, voire même Ottawa, pour se trouver un logement.
C'est d'ailleurs pour cette raison que le président de la Corporation d'habitation de Chelsea, Claude Gervais, a eu l'idée de bâtir ce projet.
« J'ai vu des personnes âgées qui ne pouvaient plus rester dans leur maison, mais qui n'avaient pas de place où aller », explique M. Gervais.
« J'ai même vu mon père être pris dans ce problème-là. Depuis, j'ai toujours milité pour ça. »
La résidence comptera 12 unités de une ou deux chambres et sera située dans le secteur de Farm Point. Les loyers seront accessibles pour les personnes ayant un faible revenu.
La municipalité s'est engagée à offrir deux acres de terrain ainsi qu'un montant de 30 000 $ chaque année, pendant 35 ans, en ajout à la subvention de 750 000 $ offerte par la SHQ. Cette somme servira à couvrir les coûts de construction.
Comme aucune entente n'a encore été officiellement signée, Mme Green ne croit pas que la première pelletée de terre sera donnée avant cet automne, mais elle espère que le projet pourra être mené à terme d'ici 12 à 18 mois.