Une escouade anti-gaspillage est créée

La Table de concertation sur la faim et le développement social de l'Outaouais créera une escouade afin de lutter contre le gaspillage alimentaire, en allant chercher directement les légumes chez les producteurs.
Cet organisme, qui rassemble les banques alimentaires et tous les groupes qui luttent contre la faim dans l'Outaouais, a obtenu une subvention de 48000$ de la Conférence régionale des élus de l'Outaouais (CRÉO), hier, pour créer cette équipe qui ira chez les producteurs agricoles recueillir les légumes excédentaires, qui seraient autrement jetés.
Selon la coordonnatrice de la Table de concertation, Sandra Duque, des quantités très importantes de nourriture sont gaspillées, alors qu'il est possible de transformer ces aliments avant qu'ils ne soient périmés afin de nourrir des gens dans le besoin.
«L'automne dernier, nous avons mené un projet pilote chez un producteur de citrouilles. Le 1ernovembre (au lendemain de l'Halloween), une équipe de bénévoles est allée ramasser les citrouilles qui n'avaient pas été vendues et qui, autrement, seraient restées dans les champs. En les transformant en muffins et en potage, on a produit 200 kilogrammes de nourriture», a raconté avec non peu de fierté Mme Duque.
Une armée de bénévoles
L'argent versé par la CRÉO servira à embaucher une personne responsable de la création et de la coordination de l'escouade, qui sera formée d'une cinquantaine de bénévoles. Cette personne devra mettre sur pied un réseau de producteurs agricoles qui seront prêts à donner leurs légumes en surplus.
Dans un premier temps, l'escouade se concentrera sur les légumes frais, car Moisson Outaouais et certaines banques alimentaires ont déjà des ententes avec certains épiciers pour récupérer des aliments dont la date de péremption approche. «Nous ne voulons pas répéter ce qui se fait déjà, mais faire la lutte au gaspillage alimentaire», a-t-elle ajouté.