Les averses commenceront vendredi. La situation se compliquera samedi soir avec une chute du mercure.
Les averses commenceront vendredi. La situation se compliquera samedi soir avec une chute du mercure.

Un week-end glissant à l’horizon

Les amateurs de plein air devront peut-être bien délaisser les skis au profit du sport de salon en fin de semaine, alors que plus de 20 millimètres de verglas sont attendus dans la grande région d’Ottawa-Gatineau.

« On pourrait recevoir jusqu’à 25 millimètres de verglas, affirme le météorologue d’Environnement Canada, Alexandre Parent. Ce n’est pas tous les hivers qu’on voit ça, mais on n’est quand même pas dans la situation de tempête de verglas de 1998. La situation ne perdurera pas pendant des jours. On parle d’un épisode, qui pourrait être important, mais qui devrait s’étendre sur une douzaine ou une quinzaine d’heures de pluie verglaçante. »

Des averses de pluie devraient débuter dès la journée de vendredi et se transformer en «précipitations soutenues » pour la nuit de vendredi à samedi. Pour la première moitié de la journée de samedi, des quantités entre 10 et 20 millimètres de pluie sont d’ailleurs attendues.

« On ne s’attend pas à des impacts importants avec cette pluie-là, mis à part peut-être une accumulation d’eau par endroit sur certaines routes, puisqu’elle sera absorbée par le couvert neigeux au sol », assure M. Parent.

Chute du mercure

Cependant, c’est en après-midi, cette même journée, que la situation commencera à se compliquer alors que le mercure chutera et que des averses de neige, quoique « pas vraiment importantes », devraient être observées.

«C’est à ce moment-là que le verglas s’amènera», précise le météorologue.

En effet, la pluie verglaçante va «fort probablement débuter» en soirée samedi et se poursuivre jusqu’à dimanche matin. Il y a encore de l’incertitude à savoir si les précipitations cesseront tôt le matin ou en milieu de journée dimanche.

«On parle d’un système assez chaud du sud gorgé d’humidité du Golfe du Mexique qui s’amène, et là, avec l’air froid qui glisse des Prairies vers le Nord-du-Québec pour dimanche, ça fera tomber les précipitations sous forme de pluie verglaçante», explique Alexandre Parent.

En plus des conditions routières qui risquent fortement d’être difficiles entre la soirée de samedi et l’après-midi de dimanche, M. Parent souligne que des pannes d’électricité sont possibles.

«Quand on dépasse la dizaine de millimètres de verglas, on ne parle plus seulement de conséquences en termes de conditions routières ou de trottoirs glacés, dit-il. Ça peut aussi amener des branches d’arbre à tomber et causer certaines pannes de courant. Dans la région, on pourrait avoir des vents soufflant à une trentaine de kilomètres à l’heure. C’est un scénario qu’on pourrait vivre dans la nuit de samedi à dimanche et possiblement dans la journée de dimanche.»

«Par moment, la pluie verglaçante pourrait tomber de façon modérée et ça, ça rend l’entretien des routes très difficile, ajoute par ailleurs M. Parent. C’est important de garder ça en tête pour la soirée et pour la nuit de samedi ainsi que pour dimanche matin.»

Le mercure devrait retrouver les normales de saison lundi prochain alors qu’il se situera autour de -10 degrés Celsius. Aucune précipitation n’est d’ailleurs prévue pour la journée.