Cédric Lapointe et Kim Chartrand ont profité du soleil à la plage du parc Moussette, dans le secteur Hull.
Cédric Lapointe et Kim Chartrand ont profité du soleil à la plage du parc Moussette, dans le secteur Hull.

Un record de chaleur vieux de 106 ans battu dans la capitale fédérale

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
L’intense chaleur qui régnait mercredi dans la région de la capitale fédérale aura permis de réécrire les livres d’histoire en météo.

Le mercure a atteint 35 degrés Celsius au thermomètre, battant ainsi pour un 27 mai le record de 33,9°C qui datait de 106 ans.

Qui plus est, il s’agirait de la deuxième journée la plus suffocante jamais enregistrée durant un mois de mai depuis que les données sont compilées. La marque à battre (35,8°C) a été enregistrée le 26 mai 2010.

Un record journalier a aussi été pulvérisé à Gatineau avec 34,3°C au thermomètre, tandis que l’ancienne marque était de 32,3°C en 2016.

L’avertissement de chaleur est toujours en vigueur pour la région puisque des températures surpassant 30°C et un indice humidex atteignant 36°C sont attendus jeudi.

Le mercure sera à la baisse dès vendredi, mettant un terme à la première canicule de l’année.