L'agent Cédrik Moreau, qui pose ici avec son fils Ludovik, en est à ses quatrièmes jeux policiers. Il a déjà empoché une médaille d'argent, à New York en 2011, aux épreuves de tir de précision à une main en équipe.

Un policier de la région à Los Angeles

Un policier patrouilleur du service de la Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l'Outaouais est actuellement à Los Angeles pour participer aux Jeux mondiaux policiers-pompiers 2017.
L'agent Cédrik Moreau en est à ses quatrièmes jeux policiers et a déjà empoché une médaille d'argent, à New York en 2011, aux épreuves de tir de précision à une main en équipe. M. Moreau a également concouru aux jeux policiers de Québec et Washington.
C'est aussi dans des catégories semblables qu'il se battra cette semaine, mardi et mercredi, lorsqu'il participera à diverses épreuves de tir de précision. Sa discipline favorite est sans contredit, nous dit-il, la Police Action Pistol, dans le cadre de laquelle il doit, arme au poing, faire face à des adversaires virtuels qu'il doit atteindre dans diverses mises en situation. Dans le cadre d'une autre compétition, l'agent Moreau aura à tirer 150 projectiles sur des cibles de sept à 50 mètres de distance. C'est la Police Pistol Combat. 
Les jeux policiers de Los Angeles viennent remplacer ceux qui devaient avoir lieu à Montréal, mais qui ont été annulés à cause d'un conflit syndical entre les pompiers et la Ville de Montréal. Toronto, qui devait reprendre la balle, avait aussi décidé de se désister.
Cette année, à Los Angeles, on attend près de 10 000 athlètes de 70 pays dans le cadre d'une soixantaine de disciplines conventionnelles ou atypiques, comme le paintball et d'autres reliées directement aux métiers de policier ou pompier, notamment la recherche de drogue et explosifs avec chiens renifleurs.
Près de 4 000 bénévoles assureront la bonne marche de l'événement et on y attend près de 30 000 supporters.
Les policiers canadiens participants doivent payer de leur poche pour participer aux jeux ; c'est du moins le cas pour Cédrik Moreau. Le service de police pour lequel il travaille lui fournit cependant les cartouches, certains équipements et ses armes. Tout le reste est aux frais du policier. 
Cela inclut notamment les 3000 $ investis en essence puisque l'agent Moreau a eu l'idée, avec son épouse, de s'acheter un véhicule récréatif pour entreprendre toute la traversée des États-Unis en famille, de Gatineau à Los Angeles, en passant Niagara, Cleveland, Nashville, un tronçon de la mythique route 66, le Grand Canyon, Las Vegas, San Diego et sa destination finale. 
Un périple des plus téméraires, considérant le fait que le couple possède quatre enfants âgés de trois à douze ans. Toute une marmaille !
Cédrik Moreau oeuvre pour le service de la Sécurité publique de la MRC des Collines depuis 15 ans.
Les prochains jeux policiers se dérouleront dans deux ans à Chengdu en Chine, mais Cédrik hésite à s'y rendre étant donné les coûts que cela pourrait représenter pour lui.