Le maire sortant de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin

Un plan pour réaliser plus de travaux d’infrastructures

Les difficultés rencontrées la Ville de Gatineau dans la réalisation de ses travaux d’infrastructures occupent une place importante jusqu’à maintenant dans le débat électoral. Les adversaires du maire sortant ne ratent pas une occasion de rappeler que seulement 49 % des travaux planifiés seront réalisés cette année.

Le problème est réel et reconnu par l’administration. Le service des infrastructures avait d’ailleurs jusqu’à mardi, lors du dernier conseil municipal du mandat, pour présenter un plan de restructuration pour juguler le problème. Ce plan a été adopté par les élus. Il prévoit l’investissement de 800 000 $ pour embaucher de nouveaux professionnels et augmenter la capacité du service à livrer les travaux. Le maire Maxime Pedneaud-Jobin explique que le service des infrastructures embauchera moins d’employés contractuels et procédera à la création de plusieurs postes permanents. L’investissement nécessaire pour financer ces embauches sera pigé à même le plan triennal des immobilisations. 

« On change aussi l’encadrement des nouveaux employés, ajoute le maire. Auparavant, on n’embauchait que des ingénieurs avec trois ans d’expérience, alors que maintenant on va les embaucher à la sortie de l’école, mais nous allons les former et les encadrer. C’est mieux d’avoir quelqu’un avec moins d’expérience qu’on forme, que personne du tout. » 

Le maire Pedneaud-Jobin a indiqué, mercredi, que cet investissement dans les ressources humaines permettra à la Ville d’améliorer le taux de réalisation des travaux planifiés. « Il faut remonter là où on était en 2015, à environ 84 % », a-t-il ajouté.

GATINEAU EN BREF

Retour à la planche à dessin pour le lac Beauchamp

Le projet d’aménagement et de gestion des eaux de ruissellement envisagé par la Ville de Gatineau pour sauver le lac Beauchamp était à ce point « général » qu’il semble avoir été mal compris par les entrepreneurs. La seule soumission déposée à la ville pour la réalisation de ce projet a été rejetée, mercredi, par le comité exécutif parce qu’elle était de 190 % supérieure à ce qui avait été estimé pour les travaux. « On avait un projet intéressant, mais trop général, a admis le maire Maxime Pedneaud-Jobin. Le marché trouvait notre projet pas assez précis. » Les demandes de la Ville seront prochainement précisées un un nouvel appel d’offres sera fait. Les travaux d’aménagement au lac Beauchamp n’étaient pas prévus avant le printemps prochain. 

Agrandissement de la bibliothèque Aurélien-Doucet

La superficie de la bibliothèque Aurélien-Doucet, située sur le boulevard Mont-Bleu, sera bientôt doublée. Le comité exécutif a autorisé, mercredi, l’octroi d’un contrat de 417 700 $ à la firme Sodevco. Le financement avait été réservé par la conseillère Mireille Apollon, à même les surplus de l’ex-Ville de Hull. Le conseil municipal a aussi réservé un montant annuel de 145 000 $ pour augmenter le budget d’exploitation de la bibliothèque. 

Octroi de 6 contrats pour le futur Guertin

Le comité exécutif de la Ville de Gatineau a autorisé des dépenses totalisant tout près de 2 millions $ pour préparer l’arrivée du futur complexe multiglaces à la place de la Cité. Six contrats de services professionnels pour la relocalisation de conduites d’égouts et d’aqueduc, ainsi que pour la construction d’un stationnement étagé viennent d’être octroyés. « Notre stratégie ne change pas malgré les procédures juridiques, a rappelé le maire Maxime Pedneaud-Jobin. Selon nous, la base légale dans ce dossier est extrêmement faible, alors on continue et on va le plus rapidement possible. »