Guillaume Lamoureux a en surpris plusieurs en remportant l’élection à la mairie de La Pêche.

Un nouveau maire à La Pêche

Les électeurs de La Pêche ont opté pour le changement dimanche aux élections municipales tandis que ceux de Cantley ont préféré la continuité.

Guillaume Lamoureux, un père de famille de 34 ans qui réside à Wakefield a causé une surprise et détrôné Robert Bussière qui était en poste depuis vingt ans à la mairie. 

Le résultat a toutefois été serré, selon les résultats du bureau du directeur général des élections, alors que seulement 32 voix séparent les deux candidats. M. Lamoureux a recueilli 1625 votes (50,5 %) contre 1593 (49,5 %) pour M. Bussière. Le taux de participation au vote à la mairie fut de 50,1 %.

Du côté de Cantley, la mairesse sortante Madeleine Brunette a été réélue dimanche soir, l’emportant ainsi sur son adversaire, l’homme d’affaires et restaurateur David Gomes. 

Mme Brunette a recueilli 62 % des suffrages contre 38 % pour M. Gomes. Le taux de participation au vote à la mairie a été de 40,3 %.

« Je vais continuer ce qui a été entamé, c’est-à-dire la construction de notre centre culturel multifonctionnel et à promouvoir les services de proximité à la suite de l’ouverture du supermarché IGA et de promouvoir un certain développement économique pour diversifier notre assiette fiscale et faire en sorte qu’on puisse maintenir un taux de taxation le plus bas possible », a indiqué Mme Brunette à la suite de son élection, tout en prenant soin de remercier la population pour ce nouveau vote de confiance.

Madeleine Brunette avait été élue mairesse de Cantley pour la première fois en 2013 en récoltant 62,2 % des suffrages exprimés. 

Lenteur

Les résultats ont été très lents à sortir dimanche soir dans plusieurs municipalités de banlieue de Gatineau. À Cantley, le résultat du scrutin a été dévoilé après 22 h 20. Les bureaux de scrutin au Québec fermaient à 20 h.

À Val-des-Monts, Jacques Laurin a été réélu avec 66 % du suffrage exprimé contre 34 % pour son opposant, Richard Bélec. M. Laurin entame son deuxième mandat à la mairie montvaloise avec un conseil municipal composé à 50 % de nouveaux élus.

« L’objectif ultime était d’offrir une continuité et de toujours respecter la capacité de payer des citoyens. Le message a très bien passé. C’est la voie qu’on prend. D’ailleurs, j’ai le privilège de rencontrer les élus d’ici quelques jours pour déterminer les priorités avec le nouveau conseil », a expliqué M. Laurin.

La mairesse Caryl Green a été réélue pour un troisième mandat à Chelsea en recueillant 64 % des suffrages. Elle avait deux adversaires contre elle. 

Les résultats à la préfecture de la MRC de Pontiac n’étaient toujours pas disponibles à 23 h 45, dimanche.