Un mois d'avril pluvieux... et presque record

Jonathan Blouin
Jonathan Blouin
Le Droit
La région pourrait recevoir jusqu'à 50 mm de pluie d'ici demain soir, ce qui constituerait un nouveau record de précipitations pour un mois d'avril.
Seulement pour la journée d'hier, Environnement Canada prévoyait des accumulations d'environ 25 mm pour l'ensemble de la région. Un avertissement de pluie abondante a d'ailleurs été émis pour la MRC Pontiac et la Haute-Gatineau.
Au moment d'écrire ces lignes, la région de la capitale nationale avait reçu 123,6 mm de pluie au mois d'avril. Beaucoup plus que les 60,5 mm qui s'abattent en moyenne chaque année à la même période.
« On prévoit une certaine accalmie demain (aujourd'hui). Ça reprendra demain soir (ce soir) pour un autre 25 millimètres », prévient André Cantin, météorologue à Environnement Canada.
Tant et si bien qu'il pourrait tomber entre 40 et 50 mm de pluie d'ici demain soir. Des précipitations qui constitueraient un nouveau record pour un mois d'avril. Il ne manque en effet qu'une vingtaine de millimètres de pluie pour éclipser les 143,8 mm qui sont tombés en 2005.
Surveillance des rivières
En raison des récentes prévisions, les autorités surveillent de près les cours d'eau.
« On est en train d'évaluer la situation. On aura une meilleure idée demain (aujourd'hui), avertit Roch Bérubé, porte-parole du Comité de régularisation de la rivière des Outaouais.
« À l'heure actuelle, le niveau de l'eau est un peu en dessous de la moyenne, mais la situation pourrait changer rapidement. On surveille particulièrement le tronçon sud, du secteur Hull à Montréal », poursuit-il.
Du côté ontarien, la rivière Rideau pourrait sortir de son lit, entre Kemptville et Kars. La Conservation de la rivière Rideau a d'ailleurs émis un avis d'inondation, hier matin, pour différents secteurs, en plus de hausser le niveau d'alerte.