Christine McMaster profite du Séminaire pour enfants amputés pour lancer un message d’espoir.

Un message d’espoir pour les jeunes Vainqueurs

Le Séminaire pour enfants amputés de l’Association des amputés de guerre s’est déroulé tout au long du week-end au Ottawa Conference and Event Centre. Ce fut l’occasion pour certains de lancer un message d’espoir aux jeunes amputés.

Pour Christine McMaster, amputée au bras gauche depuis sa naissance, le Séminaire est une belle façon de transmettre son bagage d’expérience aux enfants amputés, que l’Association surnomme les Vainqueurs. 

«C’est l’occasion pour moi de créer une connexion avec les jeunes Vainqueurs et de leur parler des difficultés que j’ai rencontrées tout au long de ma vie. Je veux leur donner espoir qu’ils peuvent vivre une vie normale.»

«J’ai moi-même assisté à ces séminaires quand j’étais jeune et ça m’a vraiment aidé à garder la tête haute. Je veux maintenant transmettre mes connaissances aux enfants qui vivent une situation similaire à la mienne.»

Comme tout enfant amputé, Mme McMaster a dû faire face à son lot d’adversité durant de son enfance. «C’était difficile de voir les gens constamment regarder ma prothèse au lieu de me regarder dans les yeux. Je comprends que les gens sont curieux. Je profitais de ces occasions pour leur parler de mon bras. Je n’aurais pas eu cette confiance sans les séminaires. Ils m’ont aidée à mieux comprendre ma situation, donc à mieux l’expliquer à mes pairs.»

Aujourd’hui professeure et mère de quatre enfants, Christine McMaster reconnaît que même si elle a appris à vivre avec sa prothèse, des défis se dressent devant elle au quotidien.

«J’ai besoin de ma prothèse du matin jusqu’au soir. Quand elle se brise et que je dois la faire réparer, c’est atroce. Je dois trouver des façons de passer à travers mon quotidien sans mon bras. Sans ma prothèse je ne peux pas m’occuper de mes enfants, je ne peux pas faire mon travail ni aller faire l’épicerie ou toute autre tâche quotidienne.»

Mme McMaster tenait à transmettre un message aux jeunes Vainqueurs, les incitant à vivre pleinement leur vie. «Essayez de nouvelles choses. Parlez aux autres jeunes. Faites-leur comprendre que vous n’êtes pas différent. Être positif nous permet de vivre normalement comme n’importe qui d’autre.»

Deux jeunes Vainqueurs, Olivia Miller et Ava Hurley

Cent bougies à souffler

Cette année, L’Association des amputés de guerre fête son centenaire. Visant d’abord les anciens combattants amputés, l’organisme touche aujourd’hui l’ensemble des personnes amputées.

Le Séminaire pour enfants amputés permet aux Vainqueurs d’en apprendre davantage sur les récentes innovations en matière de membres artificiels, en plus de leur apprendre à composer avec l’intimidation.

Le Séminaire s’adresse aussi aux parents qui désirent en connaître davantage sur la façon dont ils peuvent s’y prendre pour soutenir leur enfant à travers cette épreuve.