Lawrence Canon
Lawrence Canon

Un match de hockey malchanceux pour Cannon

La Presse
La Presse
Le ministre des Affaires étrangères et député de Pontiac, Lawrence Cannon, se déplace avec des béquilles et un plâtre, en ce début de 2009.
Il a expliqué hier qu'il s'était brisé la cheville en glissant sur une plaque de glace, il y a quelques jours.
Il sortait d'un restaurant d'Ottawa, avant de se rendre au Centre Banque Scotia pour assister avec son fils à un match opposant l'équipe canadienne junior à celle de la République Tchèque. Fanatique de hockey ? Bon père de famille ? Patriote endurci ?
Toujours est-il qu'il a tout de même assisté à la rencontre, et ne s'est rendu à l'urgence qu'après la leçon (8-1) donnée par les jeunes Canadiens à leurs adversaires européens.