La photo de Kevin Kodra a reçu plus de 20 000 mentions «J’aime» en seulement quatre jours.

Un maquilleur torontois veut ébranler les stéréotypes de genre

TORONTO - Un adolescent torontois espère que sa photo de graduation devenue virale permettra d’ébranler quelque peu les stéréotypes de genres.

Le maquilleur Kevin Kodra, âgé de 18 ans, a vu sa popularité atteindre des sommets, la semaine dernière, après avoir partagé sur les réseaux sociaux sa photo de graduation, sur laquelle on peut le voir avec des sourcils bien définis, des pommettes sculptées, des lèvres pulpeuses - et une barbe.

La photo a reçu plus de 20 000 mentions «J’aime» en seulement quatre jours.

Mais Kevin Kodra ne veut pas seulement que l’on admire son travail, il souhaite également susciter une réflexion sur la masculinité et la féminité.

Il espère que ses photos permettront de créer un environnement où les enfants ne se sentiront pas contraints de se conformer aux normes dictées par leur genre.

M. Kodra déplore ces barrières qui sont imposées par la société.

«Les petits garçons peuvent porter du maquillage et des faux-cils. Les petites filles n’ont pas à avoir de longs cheveux, elles peuvent raser leur tête, porter des espadrilles ou des pantalons», a-t-il soutenu.

Le jeune homme dit avoir commencé à s’amuser avec le maquillage de sa mère lorsqu’il avait sept ans. Lorsqu’il a atteint l’adolescence, il a commencé à maquiller sa mère lui-même.

Il a peu à peu développé ses habiletés, notamment en se pratiquant sur les visages de ses amies, et il a ensuite ouvert un compte Instagram pour prodiguer des conseils aux internautes.

Lorsque les photos de graduation ont été prises plus tôt cette année, il a décidé de se donner un style provocateur inspiré de sa personnalité en ligne.

«Quand j’ai compris que je devrais juste porter du maquillage et me sentir à mon meilleur, j’ai décidé d’utiliser ma photo de graduation comme une publication Instagram», a-t-il indiqué.

Après quelques retouches, qu’il a faites lui-même, l’image était prête.

Kevin Kodra dit avoir fait les démarches pour que la photo finale apparaisse dans l’album des finissants.

De plus en plus d’artistes maquilleurs choisissent des visages masculins pour exposer leur travail sur les médias sociaux.

Les maquilleurs Patrick Starr et Kristofer Buckle ont bâti leur carrière avec leurs oeuvres avant-gardistes et ont conclu des partenariats importants avec des entreprises de cosmétiques.

James Charles avait attiré l’attention du monde entier sur sa chaîne YouTube, il y a deux ans, en retouchant sa photo de finissant. Sa popularité sur le web lui avait permis d’obtenir une invitation à l’émission d’Ellen DeGeneres aux États-Unis.