Mathieu Bélanger est en nomination pour le prix Judith-Jasmin 2013, dans la catégorie Nouvelles/Médias locaux et régionaux.

Un journaliste du Droit finaliste au prix Judith-Jasmin

Le journaliste du Droit Mathieu Bélanger est finaliste pour l'obtention du prix Judith-Jasmin 2013, dans la catégorie Nouvelles/Médias locaux et régionaux.
Son reportage «Près de 700000$ dus à Maniwaki», une exclusivité publiée dans notre édition du 22 janvier dernier, a rapidement eu des échos jusqu'à Québec.
Il a permis de révéler que le propriétaire d'un hôtel en situation financière précaire, le Centre Château Logue, devait près de 700000$ à la municipalité en taxes et intérêts impayés depuis 2006, ce qui représente 10% du budget annuel de la localité.
Dans la semaine qui a suivi la publication des premiers textes de son enquête - qui en compte tout près d'une trentaine, étalés sur des mois - le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire (MARMOT) a entrepris une vérification administrative sur la Ville de Maniwaki. En juillet, l'Unité permanente anticorruption (UPAC) est débarquée à l'hôtel de ville de Maniwaki.
Les lauréats des prix Judith-Jasmin, qui récompensent les meilleures oeuvres journalistiques de l'année au Québec, seront connus lors de la soirée de gala du congrès de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, le 23 novembre, au Château Frontenac à Québec.
Une autre nomination
C'est également lors de ce gala que seront connus les gagnants du Prix Antoine-Desilets, qui récompense les meilleures photographies de presse de l'année au Québec.
Le photographe du Droit Patrick Woodbury a décroché des nominations dans deux catégories, soit Sport et Vie quotidienne.