Le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale

Un homme devant être déporté du Canada meurt dans un avion

CALGARY — Un homme qui devait être expulsé du Canada est mort à la suite d’une altercation avec des agents de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) dans un avion. La directrice régionale de l’ASFC, Nina Patel, a indiqué dans un communiqué que le ressortissant étranger était dans un avion qui devait décoller de Calgary, mardi.

Il y a eu une altercation entre l’homme et deux agents des services frontaliers avant le départ de l’appareil.

L’homme s’est retrouvé dans un état de détresse médicale et a été transporté à l’hôpital, où son décès a été constaté, a dit Mme Patel.

L’événement fait l’objet d’une enquête du Service de police de Calgary, « avec l’entière collaboration de l’ASFC », a précisé Mme Patel dans le communiqué.

La police a confirmé que l’altercation avait eu lieu mardi après-midi, mais a précisé qu’aucun autre détail ne serait publié avant la fin de l’autopsie.

Le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a affirmé qu’il ne pouvait pas parler en détail de la situation durant l’enquête de la police.

« Jusqu’à ce qu’ils déterminent exactement les faits et pourquoi, aucun autre commentaire ne peut être fait, si ce n’est pour dire que toute perte de vie est une grande tragédie et qu’un incident grave de ce type doit être traité avec la gravité et le soin qu’il mérite », a affirmé M. Goodale mercredi à Winnipeg.

« Je suis convaincu que le service de police de Calgary ira au fond des choses et déterminera ce qui s’est passé », a-t-il ajouté.

L’ASFC mènera un examen interne, a dit M. Goodale, comme chaque fois qu’il y a un incident grave impliquant ses agents.