Mgr Pierre Jubinville, nouvel évêque du diocèse San Pedro au Paraguay.
Mgr Pierre Jubinville, nouvel évêque du diocèse San Pedro au Paraguay.

Un Gatinois devient évêque au Paraguay

Guillaume St-Pierre
Guillaume St-Pierre
Le Droit
Lorsque l'ancien évêque du diocèse de Gatineau, Roger Ebacher, ordonne le prêtre Pierre Jubinville en 1988, il ne se doutait pas que ce dernier soit un jour nommé à cette fonction... au Paraguay.
Pierre Jubinville, un membre de la congrégation des Pères du Saint-Esprit de Hull, a été nommé évêque du diocèse San Pedro, de la province d'Asunción, d'une population de plus de 450 000 habitants, il y a un peu plus d'une semaine.
«C'est une très belle nomination. C'est un homme brillant, qui réfléchit beaucoup et qui est aussi un poète», M. Ebacher.
Ancien diplômé du Collège Saint-Alexandre et de l'Université de Montréal, l'évêque Jubinville a aussi été missionnaire en République démocratique du Congo, puis au Mexique, avant de se rendre au Paraguay.
Défis nombreux
Devant l'ampleur des défis qui l'attendent, Mgr Jubinville a partagé ses craintes avec son compagnon de foi.
«Je lui ai dit de ne pas avoir peur. Il connaît la langue, les façons de faire, les gens. Il a aussi beaucoup d'expérience», affirme M. Ebacher.
Si la pratique de la religion est en baisse constante au Québec, le Paraguay, certes plus pratiquant, offre aussi son lot de défis pour les hommes de foi.
M. Ebacher a eu l'occasion de constater la réalité du terrain il y a une quinzaine d'années, lorsqu'il a rendu visite à Mgr Jubinville.
Dans ce petit pays d'Amérique du Sud, de quelque 6,6 millions d'habitants, la popularité des sectes est grandissante.
«Les gens se promènent d'une secte à l'autre, en passant par la paroisse. Chaque diocèse a ses défis», ajoute M. Ebacher.
Au moment de sa nomination, Mgr Jubinville était premier Assistant général de sa congrégation.