Une fausse représentation de Samuel de Champlain
Une fausse représentation de Samuel de Champlain

Un faux portrait de la réalité

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
Les représentations de Samuel de Champlain sont nombreuses et diffèrent l'une de l'autre.
Nous n'avons aujourd'hui aucune idée à quoi pouvait ressembler le père de la Nouvelle-France. Il a longtemps été tenu pour acquis que cette représentation de Champlain était officielle.
C'est complètement faux.
Il s'agit d'une contrefaçon faite par un groupe d'amateurs de Champlain qui avaient reproduit un tableau du XVIIe siècle, explique David Hackett Fischer dans son oeuvre Le rêve de Champlain.
L'abbé Charles-Honoré Laverdière en fait l'acquisition et l'utilise en page frontispice des Oeuvres de Champlain (1870).
À partir de ce moment, la lithographie est reproduite en France, aux États-Unis et au Canada. Des recherches menées au début du xxesiècle permettent aujourd'hui d'affirmer que l'image la plus connue de Champlain est celle d'un courtisan italien, Michel Particelli, qui a été surintendant des finances sous les règnes de Louis XIII et Louis XIV.
Hackett Fischer ajoute qu'on disait de cet homme qu'il était vénal, méprisable et vicieux.
Pourtant, encore en 2007, ce faux portrait est donné comme authentique dans des publications officielles du Canada, en Europe et aux États-Unis. On le trouve aussi partout dans Internet.