Lorsqu'on fait l'épicerie avec des enfants, on leur explique que l'on doit fonctionner par priorité: l'épicerie et le loyer d'abord, le cinéma et les bonbons ensuite !
Lorsqu'on fait l'épicerie avec des enfants, on leur explique que l'on doit fonctionner par priorité: l'épicerie et le loyer d'abord, le cinéma et les bonbons ensuite !

Un des paniers d'épicerie les plus abordables

La Presse Canadienne
Des données statistiques publiées lundi par l'Union des producteurs agricoles (UPA) tendent à démontrer que les Canadiens bénéficient d'un des paniers d'épicerie les plus abordables des pays industrialisés.
L'UPA rapporte que le dimanche 12 février, 43 jours après le début de l'année, les consommateurs canadiens avaient déjà gagné suffisamment d'argent en 2012 pour payer leur facture d'épicerie jusqu'à l'an prochain.
Pour déterminer cette date, le revenu personnel disponible moyen des Canadiens, de 30 255 $, a été comparé à la somme qu'ils ont dépensé en nourriture, de 3583 $ ou 11,8 pour cent de leurs dépenses.
L'UPA crédite une bonne partie de ces résultats aux agriculteurs canadiens et à leurs aliments de qualité, à prix abordable.
En 2010, le Canada était troisième parmi les pays pour le plus petit pourcentage des dépenses en aliments, derrière les États-Unis et Singapour et à égalité avec le Royaume-Uni.
Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca