Le chef de renom Danny St Pierre a contribu. au succès du 16e Rendez-vous des saveurs de l'Outaouais avec son atelier culinaire.
Le chef de renom Danny St Pierre a contribu. au succès du 16e Rendez-vous des saveurs de l'Outaouais avec son atelier culinaire.

Un délice pour plus de 10 000 visiteurs

Daniel LeBlanc
Contrairement à lorsqu'elle porte le chapeau de directrice des affaires publiques des Grands Feux du Casino du Lac-Leamy, Anny Spooner était ravie de voir tomber la forte pluie hier. Parce que ce temps maussade a un effet positif sur l'achalandage du Rendez-vous des saveurs de l'Outaouais, dont la 16e année s'est avérée une réussite sur toute la ligne.                                                                                                                                
Contrairement à lorsqu'elle porte le chapeau de directrice des affaires publiques des Grands Feux du Casino du Lac-Leamy, Anny Spooner était ravie de voir tomber la forte pluie hier. Parce que ce temps maussade a un effet positif sur l'achalandage du Rendez-vous des saveurs de l'Outaouais, dont la 16e année s'est avérée une réussite sur toute la ligne.
Même si le décompte final n'avait pas encore été effectué en soirée hier, il était déjà assuré qu'au-delà de 10000 personnes s'étaient régalées à s'en lécher les doigts lors de l'événement gastronomique. «C'est un succès, une super-belle édition qu'on vient de conclure. Les modifications ayant permis d'aérer la scène où étaient postés les restaurateurs ont beaucoup aidé à se sentir moins coincé et la Mini-Académie, réservée aux 3 à 13 ans, a triplé ses inscriptions», affirme Mme Spooner.
L'atelier culinaire du chef de renom Danny St-Pierre a également sans surprise été une activité phare de l'événement. Celui qu'on peut voir sur les plateaux de Curieux Bégin et À la di Stasio a cuisiné devant plusieurs dizaines de personnes massées autour de son comptoir. «C'est une bombe! On a tellement eu de plaisir à travailler avec lui. Il s'est donné à fond et voulait goûter à tous les produits locaux», de dire Anny Spooner.
La crise de la bactérie E. coli qui sévit au pays depuis un mois n'a pas eu de conséquences majeures sur l'événement, au grand soulagement des organisateurs.