Un cycliste l'a échappé belle, mardi, sur le corridor du Rapibus.

Un cycliste évite le pire sur le corridor du Rapibus

Un cycliste n’ayant pas respecté la signalisation a visiblement évité le pire cette semaine à une intersection du corridor du Rapibus, dans le secteur Gatineau.

C’est ce qu’on peut constater dans des images captées par une caméra de surveillance et publiées sur Facebook et Twitter vendredi par la Société de transport de l’Outaouais (STO).
L’incident qui aurait pu avoir de graves conséquences est survenu mardi, peu après 13h30, à l’intersection du boulevard Maloney Ouest et de la rue Bellehumeur.
Alors que le feu de circulation tourne au vert pour les autobus, un cycliste sans casque n’ayant pas patienté à la ligne d’arrêt s’arrête quelques secondes pour laisser filer un premier autobus avant de poursuivre sa route et de passer à un cheveu d’être happé par un autobus articulé.
À cet endroit, la limite de vitesse permise pour les autobus est fixée à 50 km/h.

La STO profite de cet incident et de la période estivale qui s’amorce pour rappeler que le corridor Rapibus est un axe routier exclusivement réservé aux autobus et qu’il est interdit d’y circuler. Le Service de police de la Ville de Gatineau peut maintenant circuler sur le corridor et y faire des interventions.
Le transporteur public indique aux usagers qu’ils doivent utiliser les trottoirs, la piste cyclable longeant le corridor ou les rues menant à une station. Lorsqu’il y a un passage piétonnier, les utilisateurs tels les cyclistes sont priés d’attendre le feu pour piéton pour s’assurer de traverser en toute sécurité.