Le ministre de la Famille et ministre responsable de l'Outaouais, Mathieu Lacombe
Le ministre de la Famille et ministre responsable de l'Outaouais, Mathieu Lacombe

Un coup de pouce financier pour les organismes aidant les familles de l'Outaouais

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Vingt organismes communautaires venant en aide aux familles de l'Outaouais se partageront un investissement gouvernemental de 2,2 millions$ au cours des cinq prochaines années.

C'est le ministre de la Famille et ministre responsable de l'Outaouais, Mathieu Lacombe, qui a annoncé lundi ce nouvel investissement, qui fait partie d'une enveloppe provinciale de 85 millions$.

En entrevue avec Le Droit, M. Lacombe a fait savoir que le tout s'articule dans une nouvelle façon de faire pour octroyer du financement aux «organismes communautaires Famille» – des OCF dans le jargon.

«C'est une annonce dont on va beaucoup moins parler […] comparativement à d'autres et pourtant, c'est une petite révolution dans le monde des organismes communautaires Famille, parce que leur financement, auparavant, était bricolé, donc il reposait sur plusieurs sources de financement qui n'étaient pas stables et qui variaient d'année en année, a-t-il expliqué. […] Ce qu'on fait, c'est qu'on assure maintenant qu'il y aura un minimum de financement de 130 000$ par année pour tous les organismes qui sont reconnus par le ministère.»

En Outaouais, 20 organismes sont concernés. Ceux qui recevaient déjà plus de 130 000$ par an seront assurés de ne pas baisser sous ce seuil pendant cinq ans, tandis que d'autres voient leur budget être considérablement accru.


« Ce qu'on fait, c'est qu'on assure maintenant qu'il y aura un minimum de financement de 130 000$ par année pour tous les organismes qui sont reconnus par le ministère. »
Mathieu Lacombe

La Maison de la famille l'Étincelle, à Sainte-Cécile-de-Masham, voit par exemple son financement être «augmenté de presque 117 000$», a fait savoir M. Lacombe.

D'autres organismes comme le Comité Solidarité Gatineau-Ouest, Espoir Rosalie, le Centre d'animation familiale, le Centre de ressourcement pour la famille de l'Outaouais et la Maison de la famille Vallée-de-la-Gatineau profiteront aussi de cette annonce.

Le montant additionnel octroyé à l'Outaouais – qui s'élève à 2 204 695$ - représente 2,5% du montant annoncé pour l'ensemble du Québec, alors que l'Outaouais compte environ 4% de la population québécoise. «Ça veut probablement dire que c'est parce que nous, ici, on avait déjà des organismes parmi les mieux financés», précise M. Lacombe, qui souligne du même coup que «si on a moins d'organismes communautaires Famille en Outaouais qu'ailleurs», son ministère a aussi prévu des sommes pour en reconnaître de nouveaux.