Un conseiller municipal de Ripon, dans la Petite-Nation, offre de faire l’épicerie des personnes âgées de son district si elles le souhaitent, alors que les mesures de confinement afin d’éviter la propagation de la COVID-19 se resserrent au Québec.
Un conseiller municipal de Ripon, dans la Petite-Nation, offre de faire l’épicerie des personnes âgées de son district si elles le souhaitent, alors que les mesures de confinement afin d’éviter la propagation de la COVID-19 se resserrent au Québec.

Un conseiller municipal se transforme en livreur d’épicerie

Benoit Sabourin
Benoit Sabourin
Le Droit
Un conseiller municipal de Ripon, dans la Petite-Nation, offre de faire l’épicerie des personnes âgées de son district si elles le souhaitent, alors que les mesures de confinement afin d’éviter la propagation de la COVID-19 se resserrent au Québec.

L’échevin du district 5, Benoît Huberdeau, a lancé une invitation en ligne à toutes personnes âgées de 70 ans et plus de son quartier de faire appel à ses services si elles n’ont pas de famille à proximité pour les épauler ou si elles n’ont pas de véhicules.

Mardi midi, M. Huberdeau n’avait reçu aucun appel, mais cela pourrait changer dans les prochains jours. L’élu estime que c’est probablement signe que les gens respectent les mesures gouvernementales de confinement et de distanciation sociale, mais s’attend à recevoir des coups de fil prochainement.

« J’ai aussi l’impression que les gens ont peut-être encore beaucoup de denrées alimentaires à la maison, mais lorsque le besoin va se faire sentir, je vais avoir de la demande et je ne serai probablement pas le seul à offrir le service », dit-il.

M. Huberdeau est copropriétaire de l’entreprise Le Fin traiteur de l’Outaouais. Avec la crise actuelle, son commerce basé à Thurso et spécialisé dans la confection et la livraison de repas pour groupes ne fonctionne maintenant qu’à la pièce. Le chef cuisinier souligne avoir désormais tous ses après-midi pour se confier à sa nouvelle initiative bénévole en milieu rural.

« J’ai été élu pour prendre soin de mes citoyens, je vais en prendre soin. Environ 60 % de mon district est composé de gens âgés. Je ne veux pas que les personnes âgées se sentent complètement seules et isolées et c’est pour ça que je tiens à offrir mon aide. Ce n’est pas tout le monde qui a un véhicule ou qui peut se déplacer à l’épicerie », indique M. Huberdeau.

Si un résident de son district souhaite obtenir son aide, il peut être joint au 819-983-4129.