CAA-Québec a dressé son palmarès des pires routes du Québec grâce à un sondage en ligne.

Un chemin à L’Ange-Gardien parmi les pires routes du Québec

Le chemin Cadieux, à L’Ange-Gardien, termine finalement au huitième rang du palmarès 2019 des pires routes de la Belle-Province, selon CAA-Québec.

La voie reliant le chemin Lamarche à la Montée Mineault, à L’Ange-Gardien, est la seule de l’Outaouais à se tailler une place dans le top 10 du désormais tristement célèbre palmarès annuel de l’organisme de défense des automobilistes. Au début du mois de mai, lorsque CAA-Québec avait dévoilé son classement préliminaire, le chemin Cadieux figurait au troisième échelon.

Les usagers du réseau routier québécois, qu’ils soient automobilistes, cyclistes, piétons, camionneurs ou chauffeurs de taxi, étaient invités à voter en ligne pour les pires routes de la province, dans le cadre de la campagne de CAA-Québec qui se déroulait du 24 avril au 24 mai. Au total, CAA-Québec dit avoir enregistré 21 000 bulletins de vote cette année, un record depuis la création du sondage web, en 2015.

Le boulevard Gouin Est (Montréal), la Montée du Bois-Franc (Saint-Adolphe-d’Howard) et le chemin Craig (Lévis) terminent respectivement sur les trois premières marches du podium de ce palmarès 2019.

Pour l’Outaouais, le boulevard La Vérendrye Ouest (Gatineau), le chemin Klock (Gatineau), le boulevard Saint-Joseph (Gatineau) et la route 321 Nord (Saint-André-Avellin) se hissent derrière le chemin Cadieux comme étant les pires routes de la région.

Le maire de L’Ange-Gardien, Marc Louis-Seize se désole de voir une route de sa municipalité figurée au sein du top 10 du classement provincial. Le conseil municipal a déjà réservé une somme de 41 000 $ à son budget 2019, en décembre, pour améliorer le chemin Cadieux cet été, dit-il. La surface du chemin en question, qui a été refait en asphalte recyclé au début des années 2000, sera restaurée en pierres concassées au courant de la période estivale.

Le premier magistrat affirme néanmoins douter de la « crédibilité » du système de votation de CAA-Québec, alors que le chemin Cadieux abrite 12 résidences et que son volume de circulation n’est pas l’un des plus élevés de la municipalité.

« On entend les citoyens et on ne remet pas en doute l’état du chemin Cadieux qui s’est détérioré au cours des dernières années. C’est avec le système de votation que j’ai de la difficulté. Les mêmes gens ont le droit de voter tous les jours pendant X nombres de temps et on se retrouve avec un sondage de 21 000 votes sur une population de 8 millions de personnes au Québec », a commenté M. Louis-Seize.

« Le ministère des Transports ainsi que l’ensemble des municipalités du palmarès ont été prévenus officiellement : CAA-Québec leur demandera, dans quelques mois, si les routes montrées du doigt ont été réparées ou s’ils ont un plan de match pour ce faire, et publiera cette mise à jour », a indiqué CAA-Québec, dans son communiqué de presse, lundi.