Le chef Joe Alphonse souligne que les flammes ont dévoré des milliers de kilomètres carrés de l'habitat des orignaux cet été.

Un chef autochtone réclame une suspension de la chasse à l'orignal

Le chef de la Première Nation Tl'etinqox exhorte le gouvernement de Colombie-Britannique à mettre fin à la chasse à l'original cette année, faisant valoir que les incendies de forêt record ont déjà fragilisé l'espèce.
Le chef Joe Alphonse souligne que les flammes ont dévoré des milliers de kilomètres carrés de leur habitat cet été.
Le plus vaste incendie de l'histoire de la province, d'une superficie de 5210 kilomètres carrés, continue de faire rage dans le plateau Chilcotin, au nord-ouest de Williams Lake.
Depuis avril, 11 700 kilomètres carrés ont été ravagés par les flammes dans la province et 150 brasiers sont toujours actifs.
Par communiqué, le ministère des Forêts a fait état de la découverte de «seulement une poignée» de carcasses animales - d'ours noir, de chevaux sauvages et d'orignaux, entre autres.
«Nous avons déjà mis en place des outils par souci pour les populations d'orignaux et nous travaillons en étroite collaboration avec le gouvernement national Tsilqot'in pour estimer et mieux saisir l'impact de ces incendies sur la faune», a déclaré le ministre Doug Donaldson.
Un navire de la Garde côtière mis à l'amende pour excès de vitesse
Un navire de la Garde côtière canadienne a reçu une contravention de 6000 $ pour excès de vitesse dans le golfe du Saint-Laurent.
Transport Canada affirme que le navire n'a pas respecté la limite de 10 noeuds imposée dans l'ouest du golfe, limite de vitesse qui a été instaurée pour les navires de plus de 20 mètres dans le but de protéger la baleine noire de l'Atlantique Nord.
Il s'agit de la troisième amende imposée à un navire pour excès de vitesse depuis que la limite a été imposée en août pour prévenir d'autres décès de mammifères marins.
Un navire de la Garde côtière canadienne
Dans chaque cas, les propriétaires des navires fautifs se sont vus offrir le choix entre payer l'amende ou demander une révision dans les 30 jours.
Onze baleines noires ont été trouvées mortes dans le golfe du Saint-Laurent depuis le mois de juin, un taux de mortalité sans précédent chez ce cétacé en voie de disparition.
La plus récente carcasse a été localisée au large de la côte du Nouveau-Brunswick vendredi matin.