Un chat est retrouvé avec une flèche dans la tête

Bryan Michaud
Le Droit
En sortant de chez elle, vers 18h dimanche, Célyne Malette a eu tout un choc : un chat errant qui se promenait régulièrement dans son voisinage a été retrouvé criblé d'une flèche dans la tête sur son terrain.
L'incident s'est produit dans le secteur de la rue Hilltop, à Gatineau. Les résidants du quartier ont trouvé cette macabre découverte troublante. « C'est troublant, il y a beaucoup d'animaux et d'enfants dans notre secteur, raconte Mme Malette. En plus, mon plus jeune revenait à la maison au même moment. Il a mal pris la nouvelle. Notre chat est disparu en juin dernier et nous avons un chien dans notre cour. Ils sont attachés à leur animal et ils ne veulent pas le perdre. »
La bête était toujours consciente lorsqu'elle a été retrouvée. Des agents de la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) sont venus récupérer l'animal pour l'euthanasier.
Andrée Brazeau, qui habite en face de Mme Malette, nourrissait le chat, qu'elle appelait affectueusement « Petit-Bum ». Sous le choc, elle dénonce cet acte barbare.
« Ce chat-là n'avait aucune malice, dit-elle en sanglots. C'était possiblement un chat qui avait été abandonné. Auparavant, il venait chez nous avec sa petite soeur. Il y a quatre mois, la petite chatte est venue à mon domicile avec les pattes arrières fracturées. C'est sûr que quelqu'un l'avait battue. »
Cas isolé
Le directeur général de la SPCA en Outaouais, Yves Geoffrion, croit qu'il s'agit d'un cas isolé. Peu d'événements de la sorte sont rapportés à son organisme, soutient-il. « En général, il s'agit de jeunes qui s'amusent de façon douteuse ou d'un individu qui est exaspéré de voir un chat dans sa cour, explique M. Geoffrion. Il n'y a pas de mot pour expliquer ça, c'est carrément de la cruauté. Lorsqu'une personne veut se débarrasser d'un chat qui visite son terrain, on lui conseille de louer une cage-trape de la SPCA et de nous apporter l'animal. »
De son côté, la Police de Gatineau ignore si l'acte criminel a été commis à l'aide d'un arc ou d'une arbalète.
Les citoyens ayant des informations peuvent contacter la police au 819 243-2345, poste 6079, ou appeler la SPCA au 819 243-2004.