Le Droit
La résiliation du contrat de l'ex-directeur général de la CSCV, Pierre Daoust, coûte aux contribuables 50 000$ par an.
La résiliation du contrat de l'ex-directeur général de la CSCV, Pierre Daoust, coûte aux contribuables 50 000$ par an.

Un boulet de 750 000$ pour la CSCV

Jessy Laflamme
Jessy Laflamme
Le Droit
Alors que la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées (CSCV) fait des pieds et des mains pour affronter les compressions budgétaires, la résiliation du contrat de son ancien directeur général, Pierre Daoust, en 2008, entraîne des dépenses supplémentaires d'au moins 50 000$ par année. Sur une période de 15 ans, l'annulation de ce contrat coûtera la somme de 750 000$ aux contribuables.