Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Waldo le bonhomme de neige géant fait près de 20 pieds de hauteur.
Waldo le bonhomme de neige géant fait près de 20 pieds de hauteur.

Un bonhomme de neige géant à Orléans [VIDÉO]

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Les résidents du croissant Toulouse, dans le secteur Orléans à Ottawa, ont fait la connaissance au cours des derniers jours d’un nouveau membre de leur voisinage.

Waldo le bonhomme de neige géant fait près de 20 pieds de hauteur et repose sur le terrain de la résidence du Franco-Ontarien Luc Guertin.

« Waldo est le nom de mon grand-père. Je le fais un peu en son honneur », explique M. Guertin en entrevue avec Le Droit.

Le Franco-Ontarien Luc Guertin avec son œuvre

Waldo fête cet hiver son 11e anniversaire de naissance. Avant de créer ce bonhomme de neige format géant, M. Guertin avait d’abord eu l’idée, en 2008, de construire un mur de neige devant sa résidence.

« En 2008, j’ai fait un mur de neige devant chez moi. À la fin de l’hiver, il était aussi haut que le bonhomme de neige. Le mur était six pieds de large et trente pieds de long. J’avais fait la Une du Globe and Mail. Je me suis aussi retrouvé dans le New York Times, le Dallas News et plusieurs autres médias dans le monde. »

La confection de Waldo aura pris à M. Guertin 19 heures de dur labeur pour le compléter durant une journée de tempête hivernale.

« Avec la belle neige qu’on a eue, c’était super. Je me suis levé cette journée-là et j’étais vraiment excité de voir qu’il y avait beaucoup de neige tôt le matin. C’était de la belle neige légère, mais surtout très collante. »

« Quand on aura une autre bonne bordée de neige, je vais essayer de le monter à 25 pieds ! Il va me falloir une échelle plus longue », enchaîne-t-il.

M. Guestin souligne qu’il maintient Waldo en place tant et aussi longtemps que la météo le permet.

« Je le tiens normalement jusqu’au mois d’avril. J’essaye de le garder beau le plus longtemps possible, même quand il commence à fondre. »

M. Guertin a par ailleurs installé une boîte de dons tout juste à côté de son œuvre. Les profits amassés tout au long de l’hiver seront versés à la Banque alimentaire d’Ottawa. Le Franco-Ontarien précise qu’il a amassé 427 $ jusqu’à présent.

« Quand j’ai la chance d’amasser des fonds pour un organisme, je choisis toujours de faire affaire avec eux. C’est une cause qui me tient beaucoup à cœur », conclut-il.

Waldo le bonhomme de neige