De nombreux organismes communautaires sont inquiets.

Un autre cri du coeur pour Centraide

Les organismes communautaires de l'Outaouais lancent un cri du coeur à la population de la région, pour qu'elle fasse un petit effort financier afin que Centraide Outaouais atteigne son objectif de 5 785 000 $.
En date du 24 janvier, Centraide n'avait amassé que 5 132 160 $ , soit 88,8 % de son objectif.
Les représentants de 69 organismes, dont le financement dépend, en partie, des dons recueillis par Centraide Outaouais, ont expliqué mardi matin qu'ils avaient déjà dû faire face à des réductions de budgets au cours des deux dernières années.
Une diminution, en 2014, provoquerait des changements aux services qu'ils offrent à leur clientèle, ont-ils tenu à souligner.
Le directeur général du Centre d'intervention et de prévention en toxicomanie de l'Outaouais (CIPTO), Yves Séguin, a fait valoir que son organisme ne pourrait pas maintenir ses services de prévention de la toxicomanie dans les écoles, s'il subit une réduction de financement pour une troisième année consécutive.
Déjà, les services de travailleurs de rue ont été diminués en raison des coupures de budget, a-t-il expliqué.
Selon la directrice générale de Centraide Outaouais, Nathalie Lepage, tout don supplémentaire peut faire une différence et elle a invité les personnes qui n'ont pas encore donné à Centraide cette année, à faire un effort.