Le train à vapeur a amené plus de 55 000 touristes par année en plus de générer 8 millions $ en revenus.

Un appui en ligne au tracé Masson-Montebello

Une semaine presque jour pour jour après le lancement d'une pétition pour appuyer le tracé Masson-Montebello, dans le dossier de la relance du train à vapeur de la Gatineau, le document retrouve son pendant sur la toile.
L'homme d'affaires du secteur Masson-Angers, Steve Larose, a mis en ligne, au cours de la fin de semaine, la pétition d'appui au plan B de relance du train, proposé par le CLD Papineau.
Une résidente, Monique Chénier, est l'instigatrice du mouvement.
Elle soutenait avoir déjà amassé plus d'une centaine de signatures, à peine quelques jours après avoir mis le document à la disponibilité de tous, dans différents lieux publics, lundi dernier.
Lundi soir, la version Web du document avait recueilli plus 50 signatures.
Rappelons que la Compagnie de chemin de fer de l'Outaouais (CCFO), propriétaire du train à vapeur, attend toujours de savoir si Québec financera la réhabilitation de la voie ferrée du tracé original Hull-Chelsea-Wakefield.
Pendant ce temps, le CLD Papineau doit déposer d'ici la fin juillet son plan d'affaires pour le tracé de la Petite-Nation.