Un billet pour monter à bord de ce B-25 coûte plus de 325 $ US.

Un appareil très rare dans le ciel de la capitale

Après le survol d’un B-29 datant de la Deuxième Guerre mondiale, la semaine dernière, en Outaouais et dans l’Est ontarien, un « cousin » vient faire, à son tour, des apparitions dans le ciel de la région, du 6 au 12 août.

Cette fois, il s’agit d’un des rares B-25 encore aptes à voler.

Le spécimen du B-25 Mitchell, surnommé Maid in the Shade, atterrira sur le tarmac de l’Aéroport exécutif Gatineau-Ottawa, lundi.

Un organisme sans but lucratif permet au public de monter à bord pour quelques dollars, et même de s’envoler, moyennant une somme plus considérable.

Maid in the Shade a été utilisé pour bombarder les Philippines lors de la Dmaiseuxième Guerre mondiale.

L’appareil était flanqué de modèles semblables, lorsque les États-Unis ont mené leur premier bombardement à grande échelle, dans cette partie du monde.

Selon le propriétaire de l’appareil, The Arizona Commemorative Air Force Museum, ce B-25 est une légende des combats aériens, aux États-Unis.

Près de 10 000 B-25 ont été introduits à partir de 1941. Il n’en reste aujourd’hui que 34, en état de voler.

Ces appareils ont été utilisés jusqu’en 1979, en Indonésie.

Selon plusieurs spécialistes, cités par le propriétaire, le B-25 était l’appareil le plus polyvalent lors de la Deuxième Guerre mondiale. Il a servi à photographier les terrains ennemis, bombarder à haute et basse altitude, accompagner les patrouilles de sous-marins, et à combattre de façon rapprochée.

Son fait d’armes a été de bombarder Tokyo, dans ce qui est connu comme étant le raid de Doolitle, le 18 avril 1942.

Pour s’envoler à bord de cette légende, il faudra délier les cordons de la bourse, puisqu’un billet coûte plus de 325 $ US.

Une visite de l’appareil au sol est possible pour une dizaine de dollars, aussi en devise américaine. Il en coûte 20 $ US pour une famille de quatre.

La semaine dernière, un appareil semblable à ce B-25 a survolé la région.

Il s’agissait d’un B-29, surnommé Fifi. Ce modèle est devenu célèbre après avoir largué les bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki, en 1945.