Le premier ministre du Canada Justin Trudeau sera en mission sur le continent européen dans le cadre du sommet des pays du G20 à Hambourg.

Trudeau au G20 et les athlètes à Wimbledon

(Montréal) Si certains Québécois et Canadiens tombent en vacances, les acteurs de l'actualité, eux, seront loin de chômer cette semaine. L'équipe de Sur le radar surveille notamment le premier ministre Justin Trudeau, qui sera en mission en Europe pour, entre autres, le sommet des pays du G20 et les athlètes canadiens, eux, qui participeront au tournoi de tennis de Wimbledon, qui s'ouvrira lundi à Londres. Et au moins deux autres Canadiens seront loin d'être en vacances : les deux nouveaux astronautes Jennifer Sidey et Joshua Kutryk.
Mission européenne
Après avoir célébré en grande pompe le 150e anniversaire du Canada, le premier ministre Trudeau met le cap sur l'Europe pour un séjour bien rempli, qui s'étalera du 4 au 8 juillet. M. Trudeau ira d'abord en Irlande, où il rencontrera le premier ministre Leo Varadkar, avant de se diriger vers le palais de Holyroodhouse en Écosse pour un entretien avec la reine Élisabeth II. Il participera ensuite au sommet des pays du G20, à Hambourg, en Allemagne, où il prévoit discuter de développement durable, de changements climatiques, de santé et d'égalité des sexes. M. Trudeau en profitera-t-il pour discuter du sujet litigieux du bois d'oeuvre avec le président américain Donald Trump, qui l'a décrit samedi comme son « nouvel ami » ? À suivre.
La rencontre du G20
Les dirigeants du G20 se rencontrent les 7 et 8 juillet prochains en Allemagne, et le sommet sera l'occasion d'une première rencontre fort attendue entre le président des États-Unis, Donald Trump et son homologue russe, Vladimir Poutine. Rappelons que le Congrès américain enquête sur les possibles liens entre l'équipe de M.Trump et les représentants russes lors de la dernière campagne électorale. Le climat s'annonce d'ailleurs tendu, alors que la chancelière allemande Angela Merkel a durci le ton envers le président américain, récemment. La pression sera forte sur M. Trump : les dirigeants européens ont promis de faire valoir leur engagement pour l'Accord de Paris sur le climat - duquel M.Trump s'est retiré - et pour le libre-échange.
Des athlètes canadiens présents à Wimbledon
Le célèbre tournoi de tennis s'ouvrira lundi à Londres, et plusieurs Canadiens figurent dans la liste de concurrents. On retrouve notamment la Montréalaise Eugénie Bouchard, 61e joueuse mondiale, qui affrontera l'Espagnole Carla Suarez Navarro, qui occupe le 26e rang. Le Canadien Milos Raonic, le septième joueur mondial, disputera quant à lui son premier match contre l'Allemand Jan-Lennard Struff, le 50e mondial. Quatre autres Canadiens seront du tableau principal. Il s'agit de Vasek Pospisil, de Vancouver, de l'Ontarien Denis Shapovalov, de la Montréalaise Françoise Abanda et de l'Ontarienne Bianca Andreescu.
Les nouveaux astronautes
Lors des célébrations de la fête du Canada, le premier ministre Trudeau a annoncé les noms des deux nouveaux astronautes canadiens, qui sont montés sur scène à Ottawa pour s'adresser brièvement à la foule. Les Albertains Jennifer Sidey et Joshua Kutryk auront toutefois l'occasion de se présenter davantage lors d'une conférence de presse, qui se tiendra mardi, à Longueuil, en compagnie du ministre Navdeep Bains.
Mme Sidey et M. Kutryk ont été sélectionnés au terme d'un long processus qui vise à doubler l'équipe d'astronautes canadiens. Les nouvelles recrues se joindront à Jeremy Hansen et David Saint-Jacques - un Québécois qui séjournera d'ailleurs dans la Station spatiale internationale en novembre 2018.
La fin des candidatures dans la course du NPD
Ceux qui voudraient se présenter dans la course à la direction du Nouveau Parti démocratique (NPD) ont jusqu'au 3 juillet pour déposer leurs documents officiels. La course est déjà bien commencée, cependant. Cinq candidats - des députés fédéraux et un provincial - ont annoncé leur intention de succéder à Thomas Mulcair : l'Ontarien Charlie Angus, la Manitobaine Niki Ashton, le Québécois Guy Caron, ainsi que le Britanno-Colombien Peter Julian sont dans la course depuis bon nombre de semaines. Le député néo-démocrate en Ontario, Jagmeet Singh, a été le dernier à annoncer sa candidature. Déjà, plusieurs débats ont eu lieu et ont permis aux candidats de croiser le fer. Les néo-démocrates choisiront leur prochain chef en octobre prochain.