Des centaines de militaires ont été déployés à Halifax, principalement pour aider à déplacer les arbres et les branches qui jonchent les routes, et pour rétablir les lignes électriques tombées.

Trudeau à Halifax pour prêter main-forte aux sinistrés de Dorian

HALIFAX — Le premier ministre Justin Trudeau et deux de ses ministres se rendus à Halifax, mardi, afin de constater les opérations de nettoyage à la suite du passage de la puissante tempête post-tropicale Dorian au cours de la fin de semaine.

Le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, et le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, ont examiné la situation avec M. Trudeau. Ils ont rencontré les autorités locales et les représentants des Forces armées canadiennes (FAC) afin d’obtenir un compte-rendu des démarches de rétablissement.

Justin Trudeau a déclaré avoir suivi l’évolution de la situation de près tout au long du week-end. Il a dit s’être entretenu avec plusieurs premiers ministres, dont ceux du Québec et de la Nouvelle-Écosse, de même que plusieurs maires, dont le maire Jonathan Lapierre des Îles-de-la-Madeleine.

«Nous sommes en train de travailler tous ensemble et on reconnaît qu’il va y avoir encore plusieurs jours de difficultés pour bien du monde, et les intervenants continuent de travailler très fort», a mentionné le premier ministre aux médias mardi matin. «C’est ce qu’on fait au Canada, on est là les uns pour les autres», a-t-il poursuivi en ajoutant qu’il était «très content» de pouvoir remercier en personne les nombreux secouristes et autres intervenants actifs sur le terrain.

Les ministres Goodale et Sajjan ont par la suite visité une communauté côtière au sud de Halifax, près de l’endroit où l’ouragan Dorian a touché terre samedi soir.

Des centaines de militaires ont été déployés à Halifax, principalement pour aider à déplacer les arbres et les branches qui jonchent les routes, et pour rétablir les lignes électriques tombées. Un représentant de l’armée a indiqué que leur tâche était accomplie dans la capitale et que les troupes allaient maintenant se déplacer dans d’autres secteurs de la province.

Le capitaine Guillaume Lafrance, chef d’état-major de la Force opérationnelle interarmées Atlantique, a confirmé que les 380 soldats mobilisés en Nouvelle-Écosse recevraient l’appui de 70 réservistes pour porter le total des troupes à 450.

Des milliers de foyers sans courant

Par ailleurs, les services d’électricité de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Edouard tentent toujours de rétablir le courant pour des milliers de foyers. Nova Scotia Power a fait savoir qu’elle espère rebrancher la moitié des clients touchés d’ici mercredi, et les autres jeudi.

L’entreprise affirme avoir recensé environ 3700 arbres tombés sur quelque 32 000 kilomètres de fils électriques et précise que plus de 300 poteaux devront être réparés ou remplacés.

De nombreuses écoles de la Nouvelle-Écosse et de l’Île-du-Prince-Édouard sont demeurées fermées mardi.

Les responsables des mesures d’urgence ont exhorté les citoyens à rester à la maison pour leur sécurité, mais aussi pour laisser aux équipes de nettoyage l’espace nécessaire pour travailler.

Des monteurs de lignes du Québec, de l’Ontario, de la Floride et du Maine ont été appelés en renfort.