La STO mène une consultation publique sur le développement du transport collectif dans l’ouest de Gatineau.

Transport en commun dans l’ouest de Gatineau: la STO consulte cette semaine

Vous êtes de type train léger ? Autobus ? Plutôt hybride ? Ou carrément indécis ? Peu importe, la Société de transport de l’Outaouais (STO) veut vous entendre concernant l’amélioration de son réseau dans l’ouest de Gatineau. Le transporteur public tient cette semaine des sessions d’information et de consultations publiques sur les cinq scénarios à l’étude.

Une première séance avait lieu lundi soir à Aylmer pour permettre aux citoyens d’explorer les options et de comprendre les avantages et les défis de chacune.

Sur la table : l’amélioration du réseau d’autobus actuel, la mise en place d’un réseau de tramways, la création d’un service rapide par bus (SRB) et deux modèles hybrides autobus/tramways. Les deux axes sont le boulevard des Allumettières, avec une option boulevard du Plateau, ainsi que le corridor chemin d’Aylmer/boulevard Alexandre-Taché, le tout avec un arrimage avec le réseau de train léger d’Ottawa.

L’opinion des résidents du secteur du Plateau sera déterminante dans les scénarios de tracé dans le quartier. Le transport structurant passera sur le boulevard des Allumettières, mais il pourrait aussi être dévié sur le boulevard du Plateau.

« Le boulevard du Plateau est plus proche des gens alors ils pourront plus facilement arriver à pied à leur station. Par contre, c’est un peu moins performant, car il y a plus d’intersections et plus de stations. Le scénario du boulevard des Allumettières est plus rapide en termes de parcours puisqu’il y a moins d’intersections et moins de stations, mais c’est plus difficile pour les gens de se rendre à pied à leur station. D’un point de vue technique, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses. On veut vraiment que les gens puissent se prononcer sur des aspects comme ça pour savoir ce qui est important pour eux pour pouvoir faire pencher la balance entre un scénario et l’autre », a expliqué Sandrine Poteau, directrice adjointe, Planification et développement stratégique à la STO.

Le réseau de train léger coûterait de 50 à 80 millions $ par kilomètre tandis que celui du SRB est évalué à 25 à 30 millions $ par kilomètre. Aucune somme globale pour chacune des options n’était cependant offerte, a déploré un citoyen.

Pour Sylvie Turcotte, le modèle du train léger est l’option la plus valable.

« Il faut améliorer la sécurité sur le boulevard Taché, a-t-elle plaidé, signalant que la circulation était dangereuse sur l’artère, notamment dans le secteur de l’école Jean-de-Brébeuf et de l’Université du Québec en Outaouais. C’est très sécuritaire, les tramways. En Europe, ça passe partout dans les centres-villes. On le voit aussi à Toronto. »

Un autre citoyen a profité de l’événement pour demander à la STO d’améliorer son réseau à l’intérieur même d’Aylmer.

« Concernant le projet de train léger, c’est bien beau, mais c’est un projet échelonné sur dix ou quinze ans. On sait que c’est une éternité en politique. On verra certainement entre maintenant et quinze ans un gouvernement conservateur. Va-t-il continuer avec le projet ou couper les vivres ? », a indiqué Ian.

Anastase Rekeraho privilégie le modèle hybride.

« Ça nous donne le choix de voyager par autobus ou par train », a dit celui qui demeure à côté du parc-o-bus des Allumettières, point de départ prévu du réseau de train léger et du SRB dans l’ouest de la ville.

Les axes proposés du boulevard des Allumettières avec le Plateau ainsi que le corridor du chemin d’Aylmer sont essentiels pour les déplacements des citoyens de l’ouest de la ville, a-t-il aussi avancé.

Les autorités municipales précisent que le secteur ouest de Gatineau connaît une forte croissance depuis quelques années, croissance qui devrait se poursuivre au cours des 30 prochaines années.

« Le réseau routier existant et les services de transport en commun actuels ne seront pas suffisants afin d’accueillir une croissance de 33 % de la population d’ici 2051 », mentionne la STO.

La STO tient une deuxième séance de consultation mardi de 16 h 30 à 20 h 30 au Centre communautaire du Plateau sur la rue de l’Atmosphère. Une autre séance aura lieu ce jeudi de 16 h à 20 h à la Maison du citoyen. Les gens sont aussi invités à remplir un questionnaire en ligne sur le site de la STO jusqu’au 24 juin.

Une proposition finale sur le tracé et le mode de transport sera dévoilée l’année prochaine.