Près de 630 signalements soulignant des problèmes d’escaliers roulant ont été répertoriés depuis la mise en fonction du train léger en septembre dernier.
Près de 630 signalements soulignant des problèmes d’escaliers roulant ont été répertoriés depuis la mise en fonction du train léger en septembre dernier.

Train léger d'Ottawa: des escaliers roulants qui peinent à rouler

Pascal Vachon
Collaboration spéciale
Il n’y a pas que les trains qui causent des maux de tête aux usagers de OC Transpo, près de 630 signalements ont été effectués pour des problèmes d’escaliers roulants depuis la mise en fonction du train léger d’Ottawa le 14 septembre 2019.

Il s’agit en moyenne d’une dizaine d’entretiens de service par escalier mécanique et de quatre alertes par jour. On dénombre 47 escaliers roulants dans les 13 stations de l’O-Train.

« Ce sont des problèmes mineurs qui sont réglés dans les minutes ou dans les heures qui suivent. Notre centre de contrôle reçoit une alerte et on le signale à l’une des équipes de RTM (Rideau Transit Maintenance), qui est envoyée sur place pour régler le problème », explique le directeur des opérations ferroviaires d’OC Transpo, Troy Charter.

Près de 80 % de ces signalements sont liés à des arrêts de service mineurs. Les 20 % restants sont dû à l’utilisation d’un bouton d’urgence ou à du vandalisme. Pour le dirigeant du service de transport en commun, le nombre élevé d’alertes s’expliquent par l’inexpérience du système en place.

« C’est sur qu’on voudrait que ces chiffres soient plus bas, mais tout comme pour les trains, nous en sommes à nos premiers pas avec un nouveau système, souligne M. Charter. Quand on parle avec les responsables des métros de Toronto, Calgary et Montréal pour comparer nos chiffres, on remarque que l’on n’est pas au même niveau. C’est là qu’on voit qu’ils ont un système qui est en marche depuis plusieurs années. »

Le nombre de signalements pourrait être encore plus élevé si les vérifications préventives étaient prises en compte. Ces entretiens rendent les appareils inaccessibles pendant deux à trois jours pour les usagers. M. Charter indique que certaines de ces 630 alertes sont aussi liées à des tests de routine effectués avant l’heure de pointe matinale. Ce dernier assure toutefois que les escaliers étaient conformes et prêts depuis le jour 1.

Les escaliers roulants des stations du train léger sont en marche 18 heures par jour et sept jours par semaine.

Depuis leur mise en marche, ils ont été en service pendant pendant plus de 110 000 heures.