Train à vapeur: l'Outaouais parle d'une seule voix

Il n'y a qu'un seul projet sur la table et l'Outaouais parle d'une seule voix dans le dossier de la relance du train à vapeur de la Gatineau. C'est le message qu'a porté hier à Québec un important contingent d'élus de la région.
C'était la première fois depuis l'arrêt de la locomotive 909 que tous les partenaires étaient assis à la même table, dans ce qui ressemble à une rencontre de la dernière chance.
Les maires de Gatineau, Chelsea et La Pêche, accompagnés de la présidente de la Compagnie des chemins de fer de l'Outaouais (CCFO), Louise Boudrias, ont été accueillis par des représentants six ministères. La rencontre avait entre autres l'objectif de mettre fin une fois pour toutes au double message envoyé au gouvernement, en parlant à la fois du projet de relance du train Hull-Chelsea-Wakefield et de l'idée d'un train touristique entre le secteur Masson-Angers et Montebello.
«On devait parler d'une voix forte et commune, souligne Mme Boudrias. On s'est entendu sur le fait qu'il y a un seul et unique projet en Outaouais, et c'est celui du trajet Gatineau-Wakefield. Ça fait l'unanimité.»
Mme Boudrias n'a pas encore mis une croix sur un retour sur les rails du p'tit train à l'été 2015, mais elle affirme que le temps presse. «Tout va dépendre des prochaines semaines, On souhaite s'entendre sur un échéancier bientôt», soutient-elle.
La rencontre a permis de mettre sur la «voie rapide» la réalisation des études pour l'évaluation des travaux à faire sur voie ferrée.
«La porte est grande ouverte, on a fait un pas en avant», commente Mme Boudrias, qui évalue le projet à plus de 13 millions$. Nous avons fait le point sur plusieurs aspects du dossier. Il est clair que nous avons encore du travail à faire avant de prendre des décisions. Il est trop tôt pour annoncer quoi que ce soit. Nous devons poursuivre le dialogue avec nos partenaires et le gouvernement.»
Mme Boudrias ne craint pas que les élections provinciales éminentes ne ralentissent l'avancement du projet. La possibilité d'un changement de gouvernement n'inquiète pas plus la conseillère du district Parc-de-la-Montagne/Saint-Raymond.
Le train à vapeur est interrompu depuis le 24 juin 2011, après qu'un fort orage eut causé un affaissement de terrain sur la voie ferrée, à Chelsea.