Thurso reconduit son aide à la construction

Yves Soucy
Yves Soucy
Le Droit
La Ville de Thurso reconduit pour une autre année son programme de dégrèvement fiscal étalé sur trois ans visant à encourager la construction domiciliaire et commerciale.
Avec le nouveau tronçon de l'autoroute 50 qui se rend maintenant jusqu'à la limite nord de son territoire, la municipalité espère que cette mesure incitative permettra d'attirer de nouveaux résidants.
L'aide financière accordée prend la forme d'un crédit de taxes pour les années 2009 à 2011. Cette année, l'aide financière accordée pour une maison neuve habitable avant le 31 décembre, représente 100 % du montant de taxes foncières.
Pour chacune des deux années subséquentes, la subvention équivaut à 50 % du compte de taxes.
Dans le cas d'un immeuble à vocation commerciale, le programme de dégrèvement d'impôt foncier vise non seulement les nouvelles constructions complétées au 31 décembre 2009, mais également la rénovation ou l'agrandissement d'un bâtiment déjà existant dont les travaux permettent d'au moins doubler sa valeur au rôle d'évaluation.
Pour un nouvel immeuble, le crédit de taxes est de 100 % pour 2009 et de 50 % pour chacune des années 2010 et 2011. Pour des travaux de rénovation ou d'agrandissement, le subside compense l'augmentation des taxes foncières résultant de la réévaluation de l'immeuble après la fin des travaux. Pour 2009, la subvention équivaut à 100 % de l'augmentation, alors que pour les deux années suivantes, elle se chiffre à 50 %.
Trois secteurs spécifiques de la ville de Thurso sont ciblés par ce programme de revitalisation. Le périmètre entre la piste cyclable et la voie ferrée, de même que celui situé au nord de la rue Dufferin, sont désignés pour la construction résidentielle, alors le quadrilatère formé des rues Victoria, Fraser, Lyons et Galipeau touche les bâtiments commerciaux.