Happy en pleine séance de thérapie à l’aéroport d’Ottawa.

Thérapie canine à l’aéroport d’Ottawa

C’est une initiative vraiment au poil.

Voici Happy (notre photo), un Golden Retriever de cinq ans membre de la nouvelle escouade de thérapie canine pour voyageurs anxieux à l’aéroport Macdonald-Cartier d’Ottawa.

Quatre toutous avec leurs maîtres bilingues feront partie de cette patrouille de réconfort.

Les chiens seront présents dans la salle d’attente Canada/Internationale la plupart des mercredis, jeudis, vendredis et dimanches, de 16 h à 20 h, pour recevoir des câlins et se faire flatter afin de rendre l’expérience de voyage plus positive pour la clientèle, a précisé la vice-présidente aux communications et affaires publiques de l’aéroport, Krista Kealey.

L’initiative est un partenariat entre l’aéroport d’Ottawa et Ambulance Saint-Jean, qui travaille fort pour recruter d’autres équipes bilingues dans l’espoir d’étendre le programme à d’autres heures et journées, a indiqué Mme Kealey.

D’autres aéroports au Canada et aux États-Unis ont mis en place des programmes de chiens de thérapie pour voyageurs anxieux.

« Avec chaque annonce du genre, nos employés et le public nous demandaient toujours quand nous allions créer ce type de programme. Ce que les gens ne savent peut-être pas est que d’introduire un tel programme dans un environnement comme ici où nous avons déjà des chiens pour la sécurité demande beaucoup de planification pour nous assurer que nos chiens détecteurs puissent continuer à mener leurs fonctions sans distraction », a expliqué Mme Kealey.

Joanne est la maîtresse d’Happy, qui porte d’ailleurs très bien son nom. Elle s’est associée avec Ambulance Saint-Jean pour qu’Happy puisse apporter du réconfort auprès de gens. Elle se rend chaque semaine dans une école secondaire, à l’Hôpital d’Ottawa, dans une résidence pour personnes âgées aux prises avec des problèmes de démence et maintenant à l’aéroport d’Ottawa.

« À l’hôpital, des employés prendront une minute de leur temps pour voir et parler au chien. Ils disent souvent que c’est la meilleure partie de leur journée », a raconté Joanne, tout en précisant que c’est très valorisant pour elle d’apporter du réconfort avec Happy.

« À la résidence pour personnes âgées, des femmes sont souvent là, assises sans trop rien faire, et elles s’éveillent lorsqu’elles voient Happy », a continué Joanne

« Pour moi, c’est une situation gagnant-gagnant-gagnant. J’aime ça, il aime ça, et les gens en bénéficient », a-t-elle ajouté.

Christine Phillips, coordonnatrice du programme de chiens de thérapie chez Ambulance Saint-Jean, possède Caileigh, un Irish Setter.

Les chiens apportent non seulement du réconfort, signale-t-elle, mais ils décrochent aussi un sourire auprès d’employés épuisés avec qui ils interagissent ou chez une personne en visite dans un hospice pour être auprès d’un être cher qui vit ses derniers instants.

« Le concept de chiens de thérapie gagne en popularité. Notre programme est en croissance et nous sommes dans la communauté chaque jour à travailler dans les hôpitaux, des foyers de soins de longue durée, des écoles, des collèges, des universités, des bureaux, des refuges et des foyers d’accueil, entre autres. Grâce au travail de nombreuses personnes, nous sommes excités de lancer cette superbe initiative avec l’aéroport d’Ottawa », a partagé Mme Phillips.