Terres rares: la grande inconnue environnementale

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Plus le temps passe, plus on trouve d’éléments chimiques de la famille de «terres rares» dans l’environnement, parce qu’ils entrent dans la fabrication d’une foule de gadgets comme les téléphones cellulaires. Mais on connaît mal leur comportement dans l’environnement, et le petit peu qu’on en sait suggère que les modèles «classiques» de toxicité ne seront pas d’une grande aide, avertit Claude Fortin, chercheur au Centre Terre, Eau et Environnement de l’INRS.