La dernière tempête de neige aussi froide à survenir dans la région remonte à plus de 120 ans.

Tempête «historique» pour l’Outaouais et l’Est ontarien

Le froid et la neige ont été un casse-tête tout le week-end en Outaouais et dans l’Est ontarien, ainsi que dans plusieurs autres régions du Québec et de l’Ontario.

Les flocons ont commencé à tomber samedi soir et ont continué de le faire jusqu’en soirée, dimanche. Plus de 20 centimètres de neige sont tombés en moins de 24 heures.

Cette tempête est qualifiée « d’historique » par les météorologues en raison du froid qui sévissait au même moment.

Selon Alexandre Parent, d’Environnement Canada, cette combinaison « neige, froid et vents » se produit rarement au Québec. Il note que le mercure grimpe habituellement lors de tempêtes de neige, ce qui n’a pas été le cas samedi et dimanche. 

Sur Twitter, l’historien de la météo d’Ottawa Rolf Campbell soutient qu’il s’agit de la tempête de neige la plus froide à survenir dans la capitale fédérale depuis plus de 120 ans. Le 8 février 1895, une accumulation de 45,7 cm de neige a été combinée à une température maximale enregistrée de -17,8 degrés Celsius.

Cette tempête a provoqué de nombreux inconvénients dans la région. De nombreux vols ont été annulés à l’aéroport d’Ottawa, notamment dimanche matin.

Ottawa et Gatineau ont interdit le stationnement de rue pour la nuit de dimanche à lundi afin de faciliter les opérations de déneigement.

Dans la région de Québec, la tempête a eu des répercussions plus sévères. Transports Québec a annoncé autour de 10 h que les conditions météorologiques forçaient l’interruption de la circulation sur l’autoroute 20 dans les deux directions sur près de 50 kilomètres, entre Lévis et Montmagny. L’autoroute 440 a également été fermée, tandis que la route 138 a été interdite aux véhicules lourds.

Le froid reste

À noter que les avertissements de froid extrême d’Environnement Canada demeuraient en vigueur, dimanche soir.

« Une masse d’air arctique d’un froid cinglant demeure en place ce soir et cette nuit, et l’on prévoit un refroidissement éolien de - 35 à - 40 °C. Les conditions commenceront lentement à s’améliorer en début de semaine », annonce Environnement Canada.

Dans ces températures, on recommande aux gens qui sortent à l’extérieur de bien se couvrir puisque « des engelures peuvent se développer en quelques minutes sur la peau exposée au refroidissement éolien », selon Environnement Canada.

Santé publique Ottawa abonde dans le même sens et a émis une mise en garde contre les engelures, samedi. On recommande aux personnes vulnérables (nourrissons, enfants, aînés, personnes atteintes de maladies chroniques, etc.) d’éviter de sortir à l’extérieur au courant des prochains jours.

Des services d’urgence sont notamment offerts aux sans-abri pour éviter qu’ils passent la nuit dehors dans ces conditions. Des lits sont disponibles dans les refuges d’Ottawa, des équipes se déplacent sur le terrain pour les inviter à se réchauffer à l’intérieur. Des services divers, comme du transport, sont fournis par l’Armée du Salut, souligne Santé publique Ottawa.

Toute personne qui s’inquiète pour l’état d’un proche sans domicile peut joindre le Centre d’appels de la Ville d’Ottawa au 3-1-1. Ils pourront être acheminés aux services appropriés pour obtenir de l’information.