Les tarifs de stationnement à l'hôpital de Buckingham sont reportés.

Tarifs de stationnement: Report pour deux hôpitaux de la région

L'implantation de tarifs de stationnement est « reportée à une date ultérieure » aux hôpitaux de Pontiac et de Papineau.
La nouvelle tarification visant les usagers et visiteurs des installations du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) est entrée en vigueur mercredi, mais le plan de match initial a été revu pour les hôpitaux situés à Shawville et dans le secteur Buckingham.
Un regroupement de citoyens baptisé la Voix du Pontiac avait manifesté à de nombreuses reprises son indignation de voir qu'une tarification allait être imposée à l'hôpital de Shawville, alors que les usagers et visiteurs ont toujours pu s'y stationner gratuitement. Le CISSSO a fait savoir qu'un moratoire sur l'entrée en vigueur des tarifs serait en vigueur d'ici à ce qu'une rencontre ait lieu avec la population du secteur au cours des prochaines semaines.
Dans le cas de l'hôpital de Papineau, un manque d'espaces de stationnement est en cause dans ce report de l'implantation de la tarification.
Ailleurs dans la région, les 30 premières minutes de stationnement sont maintenant gratuites. La tarification diffère ensuite selon les établissements.
Aux hôpitaux de Hull et de Gatineau, au-delà de la période de gratuité, il en coûte maintenant 6,25 $ pour une période de 31 à 60 minutes, un tarif qui grimpe ensuite à cinq reprises pour atteindre un maximum de 15 $ pour une période variant entre 4 et 24 heures.
Pour l'hôpital Pierre-Janet et les CLSC de la Gappe, Saint-Rédempteur et Le Guerrier, le tarif est de 4 $ pour un véhicule stationné pendant une période de 31 à 60 minutes, et le maximum quotidien sera de 9 $.
Pour les hôpitaux de Maniwaki et de Wakefield, le tarif pour 31 à 60 minutes est de 1,75 $, et atteint le maximum quotidien de 4 $ après quatre heures. Cette même tarification devait s'appliquer aux hôpitaux de Pontiac et Papineau.
Le CISSSO assure que « les nouveaux tarifs harmonisés permettent à la fois de respecter les obligations ministérielles tout en tenant compte des diverses réalités territoriales », et qu'ils tiennent compte « de la modulation en fonction du milieu et des particularités de certaines clientèles ».
Des tarifs hebdomadaires, mensuels et annuels sont prévus, et il est possible pour les utilisateurs de se déplacer d'un établissement à l'autre au cours d'une même journée en ne payant qu'une fois le tarif maximal de 24 heures.
Le stationnement sera gratuit en tout temps dans les autres installations du réseau. La gratuité sera aussi offerte à tous les bénévoles du CISSSO et à ceux qui seront reconnus par l'organisation. Des tarifs spéciaux sont également prévus pour les employés et les médecins, les stagiaires et les cadres.