Lyne Fortin des Jardins Côte à Côte, à Shefford, espère avoir retracé ses 2000 plants d’ails subtilisés dans la nuit de lundi à mardi après qu’un mystérieux vendeur ait publié une annonce sur le site web Kijiji.

Sur la piste du voleur de 2000 plants d’ail

Lyne Fortin des Jardins Côte à Côte, à Shefford, espère avoir retracé ses 2000 plants d’ails subtilisés dans la nuit de lundi à mardi après qu’un mystérieux vendeur ait publié une annonce sur le site web Kijiji afin de vendre 2000 plants d’ail en urgence.

Un utilisateur de Kijiji dont le nom ne sera pas dévoilé pour ne pas nuire à l’enquête a publié une annonce sur la plateforme de vente entre particuliers vendredi, en début d’après-midi.

« J’ai 2000 plants de très bonne qualité à vendre. Je souhaite m’en débarrasser au plus vite », peut-on lire dans la description de la publication mise en ligne par un citoyen de Saint-Bruno-de-Montarville. 

L’annonce est accompagnée de quelques images que Mme Fortin a pu consulter.

« À voir les photos, j’ai l’impression que c’est la même variété que celle que nous avions, mais en même temps, il n’y a rien de plus semblable qu’une gousse d’ail », estime-t-elle. 

L’agricultrice souligne toutefois que plusieurs détails de l’offre de vente sont douteux. Notamment le fait que le vendeur souhaite se débarrasser de ses plants de toute urgence.

« J’ai 2000 plants de très bonne qualité à vendre. Je souhaite m’en débarrasser au plus vite », peut-on lire dans la description de la publication mise en ligne par un citoyen de Saint-Bruno-de-Montarville.

À LIRE AUSSI: Ses 2000 plants d’ail subtilisés en une seule nuit

Prix exorbitant

Le vendeur demande 10 $ par plant, un prix jugé exorbitant par Lyne Fortin. 

« On voit que ce n’est pas un producteur. En plus, les gousses ne sont pas séchées et elles seront moisies rapidement », ajoute-t-elle. 

Le journaliste de La Voix de l’Est a pu contacter le vendeur qui a publié l’annonce vendredi après-midi. 

« Les plants ont été récoltés il y a quelques jours […] Ils viennent d’un champ », a-t-il expliqué après moult hésitations et avant de raccrocher la ligne. 

Lyne Fortin a alerté la Sûreté du Québec de l’existence de cette publication.

« J’ai parlé avec un agent du poste de Waterloo et ils doivent me recontacter par la suite », précise-t-elle.

Rappelons que Lyne Fortin et son conjoint Maher Hanna ont été victimes d’un vol dans la nuit de lundi à mardi. Environ 2000 plants matures d’ail des variétés music et rocambole ont été subtilisés. La valeur totale du vol est estimée à 4000 $ par le couple.