Stephen Harper

Stephen Harper qualifie l'attaque «d'acte barbare»

La fusillade survenue à Paris dans les locaux du journal parisien Charlie Hebdo a été qualifiée «d'acte barbare» par le premier ministre Stephen Harper.
«C'est avec colère et tristesse que j'ai appris qu'une attaque terroriste est survenue dans les bureaux du journal parisien Charlie Hebdo et qu'au moins 12 personnes ont été assassinées, dont deux policiers» a déploré le premier ministre Harper, par voie de communiqué ce matin.
«Au nom de tous les Canadiens, j'offre mes plus sincères condoléances aux familles et aux amis des victimes de ce crime haineux et je souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Les auteurs de cette attaque doivent être appréhendés et traduits en justice.
«Cet acte barbare, combiné aux attaques perpétrées à Sydney, à Saint-Jean-sur-Richelieu et à Ottawa, nous rappelle cruellement qu'aucun pays n'est à l'abri des attaques terroristes que nous  avons vues ailleurs dans le monde.
«Le Canada et ses alliés ne seront pas intimidés, et nous continuerons de faire front commun contre les terroristes qui voudraient menacer la paix, la liberté et la démocratie auxquelles tiennent nos pays. Les Canadiens sont solidaires de la France en ce jour sombre.»