Le Droit
En plus d'annoncer une imminente stratégie ferroviaire, ce qui ne s'est pas vu au Québec depuis presque 30 ans, le ministre Bonnardel s'est engagé à accélérer la réfection du tronçon gaspésien. Il n'a toutefois pas donné d'idée au sujet de la réduction du présent délai de six ans.
En plus d'annoncer une imminente stratégie ferroviaire, ce qui ne s'est pas vu au Québec depuis presque 30 ans, le ministre Bonnardel s'est engagé à accélérer la réfection du tronçon gaspésien. Il n'a toutefois pas donné d'idée au sujet de la réduction du présent délai de six ans.

Sommet sur le transport ferroviaire: une stratégie pour le prochain quart de siècle

Gilles Gagné
Gilles Gagné
Collaboration spéciale
DRUMMONDVILLE – Le ministre québécois des Transports, François Bonnardel, annonce l’établissement d’une future stratégie ferroviaire pour les 20 à 25 prochaines années au Québec, une politique qui verra à l’amélioration des 25 % du réseau de juridiction québécoise.