Isabelle Carle et Donald Ferland
Isabelle Carle et Donald Ferland

Solidaires en rose malgré la grisaille

Guillaume St-Pierre
Guillaume St-Pierre
Le Droit
Une centaine de personnes ont participé samedi à la deuxième Marche en rose, à Gatineau, dans le but d'amasser des fonds pour la recherche sur le cancer.
Le temps froid et maussade n'a pas ralenti les ardeurs des participants, qui ont parcouru une boucle de 30km.
La collecte de fonds a frôlé son objectif de 100 000 $, en amassant 98 000 $.
Un des marcheurs, Donald Ferlant, a contribué à lui seul à hauteur de 10 700 $.
Le retraité, dont la femme est en rémission après avoir combattu un cancer du sein, n'a pas cherché les honneurs. «Je peux dire en toute modestie que, pour certains, ramasser 1000$, c'est beaucoup plus dur que d'amasser 10000$ pour moi, affirme-t-il. Certaines personnes ont une certaine gêne lorsqu'il est temps d'approcher les autres pour demander des fonds, tandis que moi, ça ne me dérange pas.»
M. Ferlant a dit avoir choisi d'appuyer la Marche en rose en raison de son impact concret chez les femmes de la région.
Les sommes amassées serviront à l'achat d'appareils spécialisés pour les diagnostics de cancer du sein au CSSS de Gatineau, de même que pour l'achat de camisoles postchirurgicales.
M. Ferlant a dit avoir beaucoup appris en tant qu'aidant naturel. Notamment qu'il faut aussi prendre soin de soi. «Souvent les aidants naturels vont se donner à 100% sans penser à eux-mêmes, mais il faut apprendre à prendre du recul.»