Une étudiante victime d'insultes racistes à l'UQO

Un incident raciste s’est produit à la cafétéria de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) mercredi.

Une étudiante a indiqué sur Twitter avoir été la cible «d’insultes racistes et discriminatoires» à l’UQO. Selon le directeur des communications de l’institution, Gilles Mailloux, l’incident s’est produit à la cafétéria du pavillon Alexandre-Taché.

Le Bureau d’intervention en matière d’inconduites accompagne l’étudiante dans le dépôt d’une plainte officielle, poursuit M. Mailloux.

Dès que la direction de l’UQO a été mise au courant de l’incident, elle a demandé à ce que l’employé d’un concessionnaire alimentaire qui a tenu des propos racistes ne soit plus en contact avec la communauté étudiante. Le lendemain, l’employeur de l’individu a averti l’UQO que l’homme ne travaillait plus pour lui.

«C’est un incident déplorable qui ne reflète pas ce qu’on souhaite pour notre diversité universitaire», affirme Gilles Mailloux en prenant soin d’ajouter que la direction de l’UQO n’est pas satisfaite, malgré le départ de l’individu qui a tenu ces propos.

L’établissement d’enseignement supérieur poursuit son enquête afin d’établir s’il y a lieu de mettre en place d’autres initiatives pour empêcher que des situations comme celles-ci se produisent de nouveau.