Certaines situations particulières font en sorte que des familles québécoises ne peuvent pas bénéficier du Soutien aux enfants.

Une aide qui échappe à certaines familles

Même si le Soutien aux enfants est « une aide financière universelle » pour chaque Québécois d’âge mineur, certaines situations particulières font en sorte que des familles n’en reçoivent pas.

Selon le rapport annuel de gestion 2016 de Retraite Québec, des prestations totalisant 2,1 milliards $ ont été versées cette année-là à des familles comptant au total 1 483 000 enfants. Les données démographiques de Statistique Canada présentées par le ministère de la Famille montrent quant à elles que le Québec comptait, en 2016, 1 564 640 enfants d’âge mineur (vivant à la maison). Un écart de près de 82 000 enfants.

Chez Retraite Québec, on explique par exemple que les familles qui n’ont pas produit leur déclaration provinciale de revenus ne reçoivent par de Soutien aux enfants. C’est aussi le cas pour  « les familles qui, par choix, ont décidé de ne pas recevoir le Soutien aux enfants ». Un certain écart peut également être lié aux demandes de Soutien aux enfants dont le traitement n’est pas encore terminé « au moment d’établir le portrait statistique », précise Retraite Québec.

À lire également: Soutien sur demande pour les naissances à l'extérieur du Québec

Les enfants demeurant dans un centre jeunesse dont les parents ne paient pas la contribution financière exigée pour cet hébergement ne sont pas non plus admissibles au Soutien aux enfants.

LE SOUTIEN AUX ENFANTS

Administré par Retraite Québec, le paiement de Soutien aux enfants est variable.

• Pour un premier enfant, le soutien varie entre 682$ et 2430$ par année

• Pour les enfants suivants, il varie entre 630$ et 1214$ par année (et jusqu’à 1821$ à partir du 4e enfant)

• Un supplément variant entre 340$ et 852$ par année est prévu pour les familles monoparentales

• Un montant de 100$ par année est également alloué chaque année pour les fournitures scolaires de chaque enfant de 4 à 16 ans

• Un supplément est prévu pour les enfants handicapés

***

L’inscription pour recevoir le paiement de Soutien aux enfants est automatique lorsqu’une naissance a lieu au Québec.

Une personne doit faire une demande dans les cas suivants:

• Elle adopte un enfant

• Elle est immigrante ou devient résidente du Québec

• Son enfant est arrivé ou est de retour au Québec

• Elle réside au Québec, mais son enfant est né ailleurs qu’au Québec

• Elle obtient la garde d’un enfant

• Elle obtient la garde partagée d’un enfant

• Elle conserve la garde d’un enfant à la suite de la rupture de son union et elle ne reçoit pas déjà le paiement de Soutien aux enfants à son nom

• Retraite Québec exige qu’une demande soit faite

Source : Retraite Québec