Malgré la canicule, Patrimoine Canada a qualifié de succès l’édition 2018 de la Fête du Canada.

Un « succès » malgré la chaleur pour la Fête du Canada

Malgré la canicule, Patrimoine Canada qualifie de succès l’édition 2018 de la Fête du Canada.

« La fête du Canada 2018 s’est avérée un franc succès ! Des milliers de visiteurs ont affronté la chaleur et profité d’une programmation exceptionnelle. Tout au long de la journée, on a compté plus de 48 000 participants lors des festivités sur la colline du Parlement », a déclaré la porte-parole du ministère du Patrimoine canadien Natalie Huneault.

La Colline parlementaire était bondée en soirée alors qu’environ 29 000 personnes se sont déplacées pour assister au grand spectacle de la Fête du Canada et aux feux d’artifice qui clôturaient l’événement.

Le spectacle a mis en vedette Brigitte Boisjoli, DJ Shub, Arkells ainsi que d’autres artistes canadiens.

Du côté de la sécurité, le Service de protection parlementaire (SPP) dit avoir atteint son objectif.

« Une vérification a été faite auprès de 48 000 visiteurs, a mentionné le Chef de cabinet auprès de la directrice du SPP Joseph Law. D’un point de vue de la sécurité, nous avons atteint notre objectif qui est d’assurer la sécurité de tous et à rendre le processus de contrôle plus efficace pour les visiteurs. Il n’y a eu presque aucune attente, et aucun incident relié à la sécurité n’a été signalé sur la colline du Parlement. »

La plage, une alternative

La Colline a toutefois été beaucoup moins populaire durant la journée. Selon le SPP, environ 6 500 personnes se sont présentées pour le spectacle de jour. Il s’agit d’une baisse d’achalandage considérable par rapport à l’année dernière alors que 23 000 personnes avaient assisté au spectacle de l'après-midi.

Un facteur qui pourrait expliquer cette baisse de visiteurs est la chaleur accablante qui s’est installée dans la capitale nationale au cours de la fin de semaine. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui ont décidé d’aller célébrer la Fête du Canada entre amis, ou en famille, sur les plages plutôt que sur la Colline parlementaire.

C’est entre autres le cas de James McKenzie, un Canadien d’origine française, qui a décidé de se rendre à la plage Westboro en compagnie de ses copains dimanche pour fêter la Fête du Canada.

« Nous sommes venus ici parce qu’il fait vraiment trop chaud, a-t-il lancé. À la limite, je trouvais ça dangereux d’être exposé au soleil comme ça donc pour éviter l’insolation on voulait se rafraîchir un peu. »

« Tout le monde amenait ses trucs comme des petits barbecues par exemple. C’était comme une journée normale, mais avec plus de monde », ajoute-t-il.

Des chaleurs de la sorte, c’est peu commun à Aix-les-Bains, en France, la ville d’origine de M. McKenzie.

« En France on a des grosses chaleurs, mais pas comme ça. Ici, c’est vraiment incroyable comment il peut faire chaud à cause de l’humidité », dit-il.

Par ailleurs, la Monnaie royale canadienne s’est retrouvée dans l’obligation d’annuler ses activités prévues dimanche dans le cadre de la Fête du Canada en raison d’une défaillance de leur système d’air climatisé.

Les visites guidées gratuites ont été reportées à lundi.