Carl Fontaine et Johanne Hamel préparent un grand festin de Noël.

Un souper pour combattre la solitude

C’est déjà difficile de recevoir toute la famille pour Noël, imaginez si vous deviez cuisiner pour recevoir 200 personnes ! C’est ce que font Carl Fontaine et Johanne Hamel, un couple de Buckingham qui a décidé de cuisiner de la nourriture classique du temps des Fêtes pour près de 200 personnes seules le soir de Noël.

À l’origine, l’idée est venue d’Émilie Barrette. Alors qu’elle était étudiante, cette jeune femme de Buckingham en avait assez de voir des gens passer le soir de Noël seuls.

« Quand j’étais étudiante, j’étais serveuse dans un restaurant. Un jour, un monsieur qui avait cinq enfants m’avait dit qu’il ne voyait pas ses enfants à Noël et ça m’avait fait de la peine. Ça m’a fait réaliser qu’il y avait des gens qui passaient Noël tout seuls et j’ai voulu changer ça », confie-t-elle en entrevue avec Le Droit.

Faisant affaire avec une compagnie de traiteur auparavant, Émilie a reçu tout un cadeau de Noël, il y a six ans, lorsque le couple Fontaine-Hamel s’est présenté à son souper pour faire du bénévolat.

« Lorsqu’ils ont vu le repas et le prix que ça m’avait coûté, ils n’en revenaient pas, lance-t-elle. C’est à ce moment-là qu’ils m’ont dit: “Regarde, on va te le faire ton buffet”. Je n’en revenais pas. Faire un buffet pour 200 personnes c’est très exigeant et très demandant. Ce sont des gens vraiment exceptionnels. C’est grâce à eux si on peut bénéficier d’un bon souper à moindres coûts maintenant. »

M. Fontaine souligne qu’il fait ça par pur plaisir, dans le but de combattre la solitude pendant le temps des Fêtes.

« J’aime ça parce que c’est le fun de voir comment les gens sont heureux à la table. C’est un beau rassemblement ! C’est comme une grosse fête familiale même si on ne connait pas tout le monde et avec le chansonnier, l’ambiance est vraiment bonne. »

« Ce n’est pas pour les pauvres, ni pour les riches, c’est vraiment pour tout le monde », insiste-t-il.

Alors que le souper a attiré environ 170 personnes l’année dernière, Émilie s’attend à ce que le nombre de personnes présentes augmente cette année.

« On s’attend à recevoir environ 180 personnes, dit-elle. Il y a bien sûr les habitués qui se présentent chaque année, mais il y a toujours du nouveau monde qui se rajoute d’année en année. »

Et c’est la même chose pour le buffet. Chaque Noël, Carl et Johanne se tâchent d’ajouter un élément nouveau à leur menu.

« Chaque année, on en rajoute un petit peu plus, souligne M. Fontaine en riant. Par exemple, l’année dernière j’avais rajouté deux jambons. Cette année, il y en aura trois parce qu’on va aussi faire du jambon à l’ananas. »

Et qu’arrive-t-il avec les restants ?

« On ne garde rien, répond M. Fontaine. On fait des portions individuelles et on les donne aux gens présents au souper. Habituellement, on est capable de faire entre 70 et 80 take-out. »

Le souper « À Noël on se rassemble » se tiendra le 25 décembre prochain au 210 rue Sauvé, à Buckingham, à compter de 17 h. Les citoyens qui souhaitent participer n’ont qu’à confirmer leur présence avec Émilie Barrette au 819-775-1735.