Ratés dans les tests d’alertes sur mobile

Des erreurs de codage ont engendré quelques ratés dans des tests d’alertes au Québec, lundi matin.

Ces tests doivent servir à améliorer les appels au public lors d’alertes Amber ou autres incidents mettant la sécurité du public en danger. Ils étaient prévus dans le cadre de la Semaine de la sécurité civile.

À 9h55, non seulement les diffuseurs radio et télé devaient émettre un signal d’alerte, mais les fournisseurs de service cellulaire devaient aussi le faire en activant une alerte sur les téléphones.

Selon de brèves explications fournies par le CRTC, en début d’après-midi, des erreurs de codage sont à l’origine de ce raté.

À 13h55, c’était au tour de l’Ontario de recevoir de telles alertes. Elles ont fonctionné sur les radios et téléviseurs de la province.

Seulement certains cellulaires ont reçu des alertes, en Ontario.

Le protocole touchant les alertes sur les téléphones devrait être révisé dans les prochains jours.

Un autre test doit être fait d’ici la fin de la semaine, pour valider la faisabilité du protocole par téléphone cellulaire.